Les inspecteurs du permis en grève illimitée à partir du 22 octobre

Partager

Ils réclament plus d'effectifs, et l'ont exprimé le 13 octobre devant le ministère de l'équipement. Les inspecteurs étaient une centaine à manifester à l'appel de FO, sous les fenêtres de la direction de la sécurité routière. Leur seule et unique revendication : recruter 168 examinateurs notamment pour réduire les délais d'attente des candidats. Un mouvement particulièrement suivi : 60% de grévistes selon le gouvernement et 80% selon les syndicats. En pleine discussion de la réforme du permis, cette journée de grève tombe à pic : l'objectif annoncé par le gouvernement hier lundi est de réduire les délais d'attente des candidats au permis grâce à une réforme conclue avant la fin de l'année.

Dominique Bussereau veut rassurer : les lignes de la réforme du permis ne sont pas encore arrêtées, mais s'il faut embaucher, le secrétaire d'Etat aux transports est prêt à le faire. « Les objectifs sont un permis moins cher, plus sûr, plus rapide, et plus écolo. On ne fait pas une réforme du permis pour faire des économies. On essaie de réformer le permis pour qu'il y ait moins de morts sur les routes et que cela puisse se passer plus rapidement. Donc s'il y a besoin d'effectifs supplémentaires on est prêt à adapter. Une chose est sûre, on ne fera pas la réforme du permis contre les inspecteurs et contre les auto-écoles. » a-t-il déclaré au micro de RTL.

Une délégation a été reçue en fin de matinée par la déléguée interministérielle à la sécurité routière Michèle Merli et un conseiller de M. Bussereau. "La rencontre n'a rien donné", a indiqué Christian Grolier, secrétaire général du Snica-FO. En fait si rien n'est dit, l'embauche de nouveaux effectifs semble assurée : reste maintenant à peser sur le nombre d'inspecteurs embauchés. Ce mardi 14 octobre au matin, l'intersyndicale s'est réunie à nouveau : elle a décidé le dépôt cet après-midi d'un nouveau préavis de grève illimité à partir du 22 octobre.

Calendrier. Concernant la réforme du permis, dans quelques jours la déléguée interministérielle recevra l'ensemble des propositions des différents groupes de travail, pour ensuite en présenter une sélection au ministre des transports avant la fin du mois.

A.L.

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS