L'Usine Aéro

Les ingénieurs de l’A400M quittent Toulouse et rejoignent le site de production de Séville

Pierre Monnier , , ,

Publié le

Airbus Defence and Space, la branche militaire du constructeur aéronautique, transfère l’équipe de gestion de l’A400M de Toulouse à Séville. Au total, une centaine de personnes partiront travailler sur le site d’assemblage de l’avion, principalement des ingénieurs. Malgré des retards, treize A400M devraient être livrés d’ici la fin de l’année.

Les membres de l’équipe de gestion de l’A400M déménagent. La centaine de personnes impactées, principalement des ingénieurs, quittera le site de Toulouse pour se rendre à Séville en Espagne. Ils rejoindront ainsi le site d’assemblage de l’avion. Selon Javier Lopez-Ramirez, le porte-parole d'Airbus Defence & Space à Séville, "cette décision a été prise début 2015 à l’arrivée de Fernando Alonso Fernández à la tête de la branche avion militaire". Le déménagement est donc déjà en cours mais aucune date de fin n’est fixée.

Ce transfert de l’équipe de gestion sur le site de production permettra "de renforcer la chaîne d’assemble et d’aider le développement de l’avion", explique le porte-parole. Objectif : réduire les retards de production. Des tests sont d’ailleurs en cours pour décider de la vente de quatre avions supplémentaires. Ils s’ajouteront aux treize dont la livraison est d’ores et déjà prévu avant la fin 2015.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte