Les ingénieurs de Delphi manifestent à Illkirch

Ils dénoncent les plans de sauvegarde de l'emploi (PSE) touchant les sites d'Illkirch (Bas-Rhin) et de Villepinte (Seine-Saint-Denis), qu'ils qualifient de licenciements boursiers.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les ingénieurs de Delphi manifestent à Illkirch

Les représentants du personnel de l'équipementier automobile Delphi appellent les salariés du groupe américain à se rassembler vendredi 1er mars devant le site Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin), dans la banlieue de Strasbourg.

Ils dénoncent la restructuration dévoilée début décembre 2012. Delphi avait annoncé un projet de suppression de 103 postes à Illkirch et de 54 postes à Villepinte (Seine-Saint-Denis).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les deux sites font partie de la division électronique et sécurité de Delphi, pour laquelle le développement de produits en Europe sera regroupé à Cracovie en Pologne, où existe déjà un centre technique.

Des salariés de Villepinte et du site allemand de Langenlonsheim (Rhénanie-Palatinat), doivent participer au rassemblement du vendredi 1er mars, décidé à l'occasion d'une réunion du comité central d'entreprise au cours de laquelle le cabinet d'expertise mandaté par le CCE, Syndex, doit remettre son rapport.

"Les arguments avancés par Delphi sont infondés et incomplets", affirme un représentant du personnel qui requiert l'anonymat. "L'entreprise veut maximiser ses profits et privilégie les actionnaires. C'est la politique de la terre brulée car à terme il ne restera que 37 personnes à Illkirch." Dans cette configuration, le site sera selon lui une coquille vide.

Contacté, le groupe Delphi n'a pas souhaité communiquer.

Thomas Calinon

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS