Les industries de la mécanique ont résisté en 2012

L’année 2012 aura vu globalement une progression du chiffre d’affaires des industries mécaniques, malgré un ralentissement au deuxième semestre. Les exportations auront contrebalancé un marché français morose.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les industries de la mécanique ont résisté en 2012

L’industrie de la mécanique a bien résisté à la conjoncture en 2012, enregistrant même une légère croissance par rapport à 2011. Le Syndicat des entreprises de technologies de production (Symop) a fait un point sur la conjoncture de son secteur à l’occasion de la présentation du salon Industrie-Lyon 2013, qui se déroulera du 16 au 19 avril à Eurexpo. Dans un contexte national déprimé, ce sont les exportations, qui sauvent l’activité.

En attendant les chiffres définitifs du dernier trimestre, le Symop a détaillé ceux du troisième trimestre. Le chiffre d’affaires reste en croissance de 5,2 %, grâce à une hausse de 8 % des livraisons à l’export. Mais les entrées de commandes sont en léger déclin par rapport au troisième trimestre 2011, et marquent une baisse de 6 % sur douze mois glissant. D’autres signes incitent à la prudence comme la baisse des ventes en consommables de soudage et en outils coupants, qui illustre la dégradation de la charge de travail chez les clients de l’industrie mécanique. Cependant, les carnets de commandes plutôt bien garnis auront permis de terminer l’année sur une note de stabilité.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Dans le détail des secteurs, la machine-outil métal est restée très bien orientée, avec une progression de 10 % au troisième trimestre 2012, tout comme les machines d’assemblage et les robots. Les automatismes et le contrôle numérique connaissent un ralentissement, pendant que les autres secteurs demeurent à peu près stables.

Pour cette année 2013, le Symop prévoit un premier semestre difficile, avant une reprise des investissements au second semestre, tirés par des secteurs qui échappent à la crise, comme l’aéronautique, le marché agricole et, dans une moindre mesure, la construction mécanique et le travail de métaux.

Patrice Desmedt

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS