Les industriels plus enclins à investir qu'à embaucher grâce au CICE

Dans une étude intégrée à sa dernière note de conjoncture, l'Insee publie des chiffres sur l'utilisation du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) par les entreprises. La part des industriels qui souhaitent augmenter leurs effectifs grâce à ces aides étatiques ne décolle pas. Ils sont par contre beaucoup plus qu'au mois d'avril à vouloir investir. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les industriels plus enclins à investir qu'à embaucher grâce au CICE

Comme régulièrement depuis l'instauration du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) le 1er janvier 2013, l'Insee a interrogé les entreprises de l’industrie et des services sur l’utilisation qu’elles comptent faire de ce "coup de pouce" de l'Etat.

Dans sa dernière note de conjoncture publiée le 19 septembre, l'institut indique que plus d’une entreprise industrielle sur trois juge que le CICE leur permettra d’embaucher (34 %). C'est à peine plus que les intentions enregistrées par l'Insee en avril dernier. 31 % des entreprises de l'industrie évoquaient alors un effet positif du CICE sur leurs effectifs.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

58 % des industriels interrogés pensent investir grâce au CICE

La véritable évolution dans l'utilisation du CICE se situe sur l'investissement. 58 % des industriels interrogés disent aujourd'hui que ce surcroît de ressources sera destiné majoritairement à l’investissement, quand ils n'étaient que 46 % en avril. Les secteurs dans lesquels les industriels sont les plus enclins à investir davantage grâce au crédit d'impôt sont l'automobile (74 %) et l'agroalimentaire (64 %).

En général, les entreprises annoncent qu’elles utiliseront le CICE pour augmenter leur résultat d’exploitation. Elles sont 52 % dans l'industrie manufacturière à anticiper cet effet.

Selon l'Insee, les usages se différencient en fonction des spécificités économiques des différentes entreprises. "Les entreprises qui utiliseront majoritairement le CICE pour investir sont plus souvent des entreprises exportatrices et en bonne santé financière. À l’inverse, les entreprises rencontrant des difficultés de trésorerie se serviront majoritairement du CICE pour améliorer leur trésorerie et seront moins nombreuses à l’utiliser pour recruter ou dépenser plus", écrit l'institut.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS