Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Les industriels militent pour une loi dure

,

Publié le

Les industriels militent pour une loi dure
La loi sur l’alimentation devra renforcer la lutte contre les ventes à perte.

Déflation ininterrompue depuis quatre ans, déréférencement en masse, perte de compétitivité. La guerre des prix de la grande distribution appauvrit l’industrie agroalimentaire française. L’Association nationale des industries alimentaires (Ania) demande une loi sur l’alimentation qui mette fin à ces pratiques. Les données sont parfois trompeuses. Le chiffre d’affaires de l’industrie agroalimentaire française a progressé de 3,9 % en 2017 à 180 milliards d’euros. En plus de la hausse du prix des matières premières, cette fragilité provient d’une destruction de valeur qui atteint 4 milliards d’euros sur les quatre dernières années avec quarante-cinq mois consécutifs de déflation. L’Ania évoque un autre chiffre significatif : 18 % des produits sont vendus à perte dans les grandes surfaces. La future loi sur l’alimentation prévue pour cet été « doit instaurer un cercle vertueux pour recréer de la valeur tout au long de la chaîne et son incidence sera marginale pour le consommateur, environ 50 centimes par mois », précise Jean-Philippe Girard. Le président de l’Ania demande une loi dure qui renforce les contrôles et durcisse le montant des amendes contre les reventes à perte. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle