Les industriels français prévoient finalement d'augmenter leurs investissements en 2014

Les industriels français ont revu en hausse leurs prévisions d'investissements pour 2014, qui sont désormais en territoire légèrement positif, au moment où le gouvernement mise sur le "pacte de responsabilité" récemment annoncé pour leur redonner confiance et les inciter à investir.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les industriels français prévoient finalement d'augmenter leurs investissements en 2014

La confiance aurait-elle changé de camp ? Selon l'enquête trimestrielle de l'Insee publiée ce 6 février, les industriels français attendent désormais une progression de 3% de leurs dépenses d'équipements cette année, alors qu'ils anticipaient un recul de 2% dans leur précédentes prévisions d'octobre.

Les chefs d'entreprises des industries manufacturières estiment dans le même temps que 2013 s'est soldé par un recul de 7% - un chiffre inchangé par rapport à octobre - de leurs investissements par rapport en 2012, année où ils avaient progressé de 5%.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

dynamisme dans l'agroalimentaire et l'électronique

Selon l'Insee, la révision à la hausse des prévisions pour 2014 concerne l'ensemble des secteurs, à l'exception notable des moyens de transport, où ils devraient reculer de 4% (au lieu de +3% attendu lors de la précédente enquête), après avoir chuté de 12% en 2013. Pour le sous-secteur automobile, les investissements diminueraient de 2% (contre +6% prévu en octobre), après un effondrement de 22% l'an passé.

Les progressions attendues dans les autres secteurs seraient plus soutenues qu'escompté précédemment : +7% (au lieu de +6%) dans les industries agroalimentaires, +7% (contre +2%) dans les équipements électroniques, électriques, informatiques et machines et +2% (contre -6%) dans les "autres industries".

amélioration du climat

Toujours selon l'Insee, les industriels interrogés indiquent que leur investissement a progressé entre le premier et le second semestres 2013, conformément à ce qu'ils anticipaient en juillet dernier. Entre le second semestre 2013 et le premier semestre 2014, ils prévoient désormais une hausse de leur investissement.

L'investissement dans l'industrie représente environ un quart de l'investissement productif en France.

Avec Reuters (Yann Le Guernigou)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS