Les industriels de l’agroalimentaire dénoncent une loi de Consommation au rabais

L’Ania et Coop de France craignent que le projet de loi de Consommation, en seconde lecture à l’Assemblée nationale, vienne fragiliser l’industrie agroalimentaire française. Selon eux, le secteur devrait enregistrer un recul de sa balance commerciale et de ses investissements en 2013.

Partager
Les industriels de l’agroalimentaire dénoncent une loi de Consommation au rabais

Vent de révolte chez les industriels de l’agroalimentaire ! Au moment où le projet de loi de Consommation, voulu par le ministre Benoit Hamon, entame sa deuxième lecture à l’Assemblée générale, les entreprises du secteur ont tenu à témoigner de leur "ras-le-bol" sur la politique du gouvernement qui pénalise leurs productions. "Si le projet de loi de consommation était voté en l’état, ce serait catastrophique pour l’emploi dans l’agroalimentaire, l’investissement et la croissance du secteur", a lancé, le 13 novembre, Jean-Philippe Girard, le nouveau président de l’Association nationale des industries agroalimentaires (Ania), appelant les forces de l’agroalimentaire en régions à se mobiliser pour sensibiliser les députés sur la question.

"Nous avions préparé un certain nombre d’amendements, empêchant des interprétations abusives, qui n’ont pas été repris", a souligné Philippe Mangin, le président de Coop de France, reprochant au gouvernement et aux députés de rester sourds aux revendications de la filière. Pour Jean-Philippe Girard, il est important que "le point de départ des négociations soit l’application des tarifs fournisseurs, que les plans d’affaires soient respectés et que prennent fin certains abus comme la demande de compensation de marges".

Les coopératives échapperaient au CICE

"Rien n’est fait pour encourager le tissu industriel agroalimentaire à investir et redevenir compétitif pour répondre à la demande alimentaire croissante dans le monde", a-t-il ajouté, dénonçant le recul du gouvernement sur le Crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) qui pourrait finalement échapper au secteur coopératif, sous prétexte d’avantages fiscaux existants pour ce secteur. "Nous avons une pression de la grande distribution tous les jours sur nos prix, ajouté à un matraquage fiscal insupportable", a martelé Jean-Philippe Girard, demandant au gouvernement un "moratoire fiscal et des assises de la croissance et pas seulement fiscales".

Selon l’Ania, 5 000 emplois sont menacés en 2013 dans le secteur. "300 entreprises ont déposé le bilan dans l’agroalimentaire depuis le début de l’année. Combien de super et hypermarchés ?", a-t-il interrogé, dénonçant la guerre des prix que se livre les grandes surfaces actuellement.

Selon Alexander Law, économiste à l’Ania, le chiffre d’affaires de l’industrie agroalimentaire devrait rester stable en 2013, avec un recul de 1 % en volume. En revanche, l’excédent de la balance commerciale pourrait décrocher et passer de 9,2 milliards en 2012, à 8,5 milliards. Les investissements industriels devraient, eux, chuter de 3 % en 2013.

Adrien Cahuzac

0 Commentaire

Les industriels de l’agroalimentaire dénoncent une loi de Consommation au rabais

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS