Les industriels de l’agroalimentaire boycottent le Sial

Suite aux différences annonces de leur ministre, Guillaume Garot, l'Association nationale des industries alimentaires (Ania) refuse d’inaugurer le salon de l’agroalimentaire qui ouvre ses portes dimanche 21 octobre à Paris.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les industriels de l’agroalimentaire boycottent le Sial

"C'est avec regret que l'Ania a décidé de ne pas participer à l'inauguration du Sial", explique l'Ania dans un communiqué publié ce vendredi 19 octobre. "L'ensemble de la profession est particulièrement choquée par la légèreté avec laquelle ses enjeux sont pris en compte par les pouvoirs publics", ajoute l’association.

Qu’est-ce qui a bien pu irriter les industriels de l’agroalimentaire ? D’abord, la nouvelle taxe sur la bière annoncée par le gouvernement. Puis les déclarations du ministre délégué à l’Agroalimentaire Guillaume Garot, cette semaine, concernant les recettes et les étiquettes de leurs produits.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Il faut changer les recettes pour qu'il y ait moins de sucre, moins de sel, moins de graisse dans les biscuits, les snacks, dans les apéritifs" et il faut "travailler l'étiquetage" car "aujourd'hui pour comprendre une étiquette nutritionnelle, il faut quasiment être ingénieur chimiste", a-t-il demandé.

Si "le gouvernement continue à ne voir dans nos industriels qu'une source inépuisable de taxes, et à mépriser nos produits comme si nous étions des empoisonneurs, nous aurons du mal à convaincre ces derniers de continuer à investir et développer leurs activités en France", souligne Jean-René Buisson, président de l'Ania, dans le communiqué.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS