Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

LES « INDIGNÉS DE LA FINANCE »

Arnaud Dumas

Publié le

Rien ne va plus dans le monde de la finance ! Les Assises nationales du financement du long terme, organisées par la Caisse des dépôts, ont donné l'occasion aux banquiers, assureurs, organisations professionnelles et institutions financières de pousser un véritable coup de gueule. En cause, les règles prudentielles internationales (Bâle III pour les banques, Solvency II pour les assurances) qui menacent de les empêcher de financer les grands projets, nécessaires pour relancer la croissance européenne. Ces règles poussent le Vieux Continent vers un financement de l'économie par les marchés, à l'anglo-saxonne, plutôt que par le crédit bancaire. Une perspective loin de réjouir les acteurs en place. Ironique, Claude Bébéar, le président de l'Institut Montaigne, a même revendiqué le terme « d'indignés de la finance ». « Au cours de ces vingt dernières années, on a tout fait pour favoriser la spéculation », s'est-il emporté, fustigeant les mécanismes mis en place pour fluidifier les marchés. Pour sensibiliser les instances européennes, ces différents acteurs économiques ont signé un « manifeste pour l'investissement de long terme dans l'Union européenne ». Un nouveau lobby est né.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle