Les indices reculent, Suez et Veolia grimpent après un accord

par Patrick Vignal

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les indices reculent, Suez et Veolia grimpent après un accord
Les principales Bourses européennes reculent légèrement lundi en début de séance. À Paris, l'indice CAC 40 cède 0,14% vers 07h30 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,08% et à Londres, le FTSE abandonne 0,24%. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes reculent légèrement lundi en début de séance dans l'attente de savoir si les premiers résultats trimestriels des entreprises américaines attendus dans la semaine justifieront des valorisations extrêmement tendues.

À Paris, l'indice CAC 40 cède 0,14% à 6.160,91 points vers 07h30 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,08% et à Londres, le FTSE abandonne 0,24%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,2%, le FTSEurofirst 300 de 0,07% et le Stoxx 600 de 0,31%.

Contre la tendance, Suez et Veolia prennent respectivement 7,01% et 5,67% après avoir annoncé un accord de principe sur leur rapprochement.

La semaine sera un test pour les marchés obligataires avec plusieurs indicateurs américains à l'agenda, notamment les chiffres de l'inflation et des ventes au détail, qui devraient être robustes et pourraient alimenter la crainte d'un emballement des prix entraînant un resserrement monétaire prématuré.

Les contrats à terme sur les indices de Wall Street suggèrent pour l'instant une ouverture de la Bourse de New York en léger repli après les records de clôture inscrits vendredi, l'attention des investisseurs se focalisant là aussi sur les rendements des emprunts d'Etat américains.

"Etant donné le rythme de la reprise économique et le fait que la Fed ne paraît pas avoir la volonté de s'opposer à la hausse des rendements, nous pensons que les rendements à long terme ne tarderont pas à repartir de l'avant", commente l'économiste Thomas Mathews (Capital Economics).

Les résultats des entreprises au premier trimestre seront très surveillés dans ce contexte, aux Etats-Unis mais aussi en Europe où LVMH, le numéro un mondial du luxe, publiera les siens dès mardi.

VALEURS EN EUROPE

L'actualité des entreprises anime la cote dans les premiers échanges en Europe, pas seulement grâce à Suez et Veolia.

Valneva, biotech française spécialisée dans les vaccins, prend ainsi 6,19% après avoir annoncé samedi le dépôt d'un document d'enregistrement auprès de la Securities and Exchange Commission américaine en vue de son introduction en bourse aux Etats-Unis.

A la hausse également, Solutions 30 gagne 4,58%. Le groupe a rejeté une nouvelle fois les allégations dont il fait l'objet, dénonçant dans une lettre à ses actionnaires "les fonds spéculatifs qui nous attaquent, agissent en meute et déforment les faits en toute impunité."

A WALL STREET

Le Dow Jones et le S&P 500 ont signé vendredi des records de clôture, toujours portés par l'optimisme des investisseurs sur les perspectives de croissance.

Le Dow Jones a gagné 0,89%, ou 297,03 points, à 33.800,6 points et le S&P-500, plus large, a pris 31,63 points, soit 0,77%, à 4.128,8 points, franchissant pour la première fois 4.100 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 70,88 points (0,51%) à 13.900,19 points.

Sur l'ensemble de la semaine dernière, le S&P a gagné 2,7%, le Dow 1,96% et le Nasdaq 3,12%.

Les indices ont été portés par des indicateurs économiques encourageants, voire tonitruants, mais les résultats des entreprises américaines doivent maintenant se montrer à la hauteur.

Le bénéfice moyen des composants du S&P-500 au premier trimestre est attendu en hausse de 25%, selon les données fournies par Refinitiv à quelques jours du coup d'envoi des publications que donneront dès mercredi J.P Morgan, Goldman Sachs et Wells Fargo.

L'économie américaine se trouve actuellement à un "point d'inflexion", a déclaré dimanche le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, à la chaîne de télévision CBS en expliquant que les anticipations de croissance et d'emploi devraient s'améliorer mais que les risques de résurgence de la pandémie n'avait pas disparu.

EN ASIE

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a cédé 0,77% et l'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) recule dans les mêmes proportions.

L'indice des principales capitalisations de Chine continentale a perdu pour sa part près de 1,7%, pénalisé par les craintes d'un resserrement monétaire.

TAUX/CHANGES

Le rendement des emprunts d'Etat à 10 ans perd trois points de base dans les échanges en Asie, autour de 1,65%, et le dollar progresse légèrement face à un panier de devises de référence dont l'euro, qui recule un peu à 1,889..

En Europe, le rendement du Bund allemand à 10 ans, taux de référence pour la zone euro, perd deux points de base pour repasser sous -0,3% dans les premiers échanges.

PÉTROLE

Les deux contrats de référence sur le brut perdent chacun autour de 0,5%, à 62,65 dollars le baril pour le Brent et 59 dollars pour le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI).

(Edité par Jean-Michel Bélot)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS