Les indices européens font du surplace sous une pluie de résultats

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en ordre dispersé mais dans des marges étroites en début de séance mardi, la prudence de mise avant les annonces de la Réserve fédérale américaine limitant l'impact d'une série de résultats de sociétés diversement accueillis.
Partager
Les indices européens font du surplace sous une pluie de résultats
Les principales Bourses européennes évoluent en ordre dispersé mais dans des marges étroites en début de séance. À Paris, le CAC 40 est pratiquement inchangé à 6.277,06 points à 08h00 GMT. A Londres, le FTSE 100 prend 0,07% alors qu'à Francfort, le Dax gagne 0,16%. /Photo prise le 17 septembre 2020/REUTERS/Charles Platiau

À Paris, le CAC 40 est pratiquement inchangé à 6.277,06 points à 08h00 GMT. A Londres, le FTSE 100 prend 0,07% alors qu'à Francfort, le Dax gagne 0,16%.

L'indice EuroStoxx 50 est en baisse de 0,18% tandis que le FTSEurofirst 300 progresse de 0,09% et que le Stoxx 600 est stable.

La semaine est la plus chargée du trimestre en matière de résultats puisque le programme des publications à Wall Street d'ici à jeudi représente environ 40% de la capitalisation globale de l'indice Standard & Poor's 500. Ce mardi, Microsoft et Alphabet doivent notamment présenter leurs comptes après la clôture des marchés américains.

Mais l'attente des annonces de la Fed sur sa politique monétaire et la conjoncture économique incitent une partie des investisseurs à rester sur la touche.

Les marchés continuent par ailleurs de surveiller l'évolution de la situation sanitaire en Inde, les niveaux de contamination sans précédent et la saturation du système de santé favorisant une mobilisation internationale pour faire face à la nouvelle vague de l'épidémie de coronavirus.

VALEURS

Parmi les grands groupes européens ayant publié lundi soir ou en début de matinée, UBS perd 2,12% après l'annonce d'une charge exceptionnelle de 774 millions de dollars liée à la chute du fonds américain Archegos, qui occulte la croissance de 14% du bénéfice net.

Toujours dans le secteur bancaire, HSBC gagne 1,23% et BP 1,75% après un trimestre meilleur qu'attendu.

A Paris, Schneider Electric voit le relèvement de ses objectifs de croissance organique salué par une hausse de 1,57%, la meilleure performance du CAC 40, alors qu'à l'opposé, Michelin cède 3,13% après un chiffre d'affaires sans rélle surprise.

La plus lourde sanction du début de séance est pour BioMérieux, qui chute de 8,88% après avoir abaissé ses prévisions.

EDF prend 4,51% en réaction à un article du Figaro selon lequel le projet de réorganisation des activités du groupe au coeur de discussions entre Paris et la Commission européenne est désormais dans sa dernière ligne droite.

EN ASIE

À la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a fini la journée sur une baisse de 0,46% après plusieurs publications de résultats et prévisions jugées décevantes, comme celle du groupe pharmaceutique Dai-ichi Sankyo, qui a perdu 3,46%.

En Chine, le SSE Composite de Shanghai a clôturé sur un gain symbolique de 0,04% une séance en dents de scie et le CSI 300 a gagné 0,26% après l'annonce d'un ralentissement de la croissance des bénéfices dans l'industrie le mois dernier.

A WALL STREET

Les contrats à terme sur les principaux indices new-yorkais signalent une ouverture en hausse de 0,09% pour le Dow Jones, de 0,13% pour le Standard & Poor's 500 et de 0,16% pour le Nasdaq.

Lundi, Standard & Poor's 500 et le Nasdaq Composite ont clôturé à des niveaux record en profitant entre autres de la hausse de Tesla avant la publication de ses résultats trimestriels.

Le Dow Jones a cédé 0,18%, ou 61,92 points, à 33.981,57 points alors que le S&P-500 prenait 7,45 points, soit 0,18%, à 4.187,62 points et le Nasdaq Composite 121,97 points (0,87%) à 14.138,78 points.

Tesla a fini en hausse de 1,2% mais cédait 0,4% dans les échanges hors séance après la présentation de ses résultats, pourtant supérieurs aux attentes.

TAUX

L'imminence des décisions de la Fed limite les variations sur les marchés obligataires: les rendements de référence de la zone euro, orientés à la hausse dans les tout premiers échanges, sont vite revenus à l'équilibre, à -0,252% pour le Bund allemand à dix ans.

Son équivalent américain est lui aussi quasiment inchangé à 1,5809%.

Les investisseurs suivront avec attention le déroulement en fin de journée de l'adjudication par le Trésor américain de 62 milliards de dollars de titres à sept ans car la faiblesse de la demande lors de l'opération équivalente de février avait déclenché un mouvement de ventes massif.

CHANGES

Le dollar est reparti à la hausse après deux séances consécutives de baisse et s'apprécie de 0,18% face à un panier de devises de référence mais il reste proche du plus bas de près de deux mois touché lundi.

L'euro se traite autour de 1,2070 dollar au lendemain d'un pic à 1,2116.

Quant au yen, il varie peu après l'annonce par la Banque du Japon du maintien de sa politique monétaire et d'une révision à la baisse de ses perspectives d'évolution de l'inflation.

PÉTROLE

Le marché pétrolier reprend une partie du terrain cédé lundi mais les inquiétudes liées à la situation sanitaire en Inde, troisième importateur mondial, limitent son rebond.

Le Brent gagne 0,73% à 66,13 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,79% à 62,40 dollars.

(Version française Marc Angrand)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Assurance Qualité Matériaux et Procédés Spéciaux

Safran - 19/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS