Les imprimantes 3D Tobeca basculent vers l’industrie

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Après avoir équipé une kyrielle de fab labs, lycées, IUT et écoles d’ingénieurs avec son imprimante 3D, Tobeca, entreprise de Vendôme (Loir-et-Cher), s’adresse désormais à l’industrie. Créée par Adrien Grelet, un des pionniers de l’impression 3D en France, l’imprimante Tobeca, qui tient dans une mallette et est vendue autour de 500 euros, est marquée du sceau du logiciel libre : ses pièces de rechange sont disponibles en open source et reproductibles par l’imprimante elle-même. L’an passé, l’entrepreneur de 29 ans a fourni une machine à dix têtes d’impression au prestataire angevin TH Industries, équipé deux sites Hutchinson et l’équipementier ferroviaire Stanley-Dupuis, à Blois. Autre développement : Tobeca a collaboré avec un[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte