Les impôts néerlandais d'Ikea dans le collimateur de la CE

par Foo Yun Chee
Les impôts néerlandais d'Ikea dans le collimateur de la CE
La Commission européenne va ouvrir une enquête approfondie sur les relations entre le fisc néerlandais et Ikea pour déterminer si le groupe d'ameublement suédois n'a pas profité d'une imposition avantageuse, ouvrant un nouveau front dans le dossier de la remise en cause des procédés dits d'"optimisation fiscale". /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne va ouvrir une enquête approfondie sur les relations entre le fisc néerlandais et Ikea pour déterminer si le groupe d'ameublement suédois n'a pas profité d'une imposition avantageuse, ouvrant un nouveau front dans le dossier de la remise en cause des procédés dits d'"optimisation fiscale".

L'exécutif européen précise lundi qu'il va examiner deux décisions fiscales touchant Inter Ikea, une entité juridique qui collecte une redevance de franchise de 3% du chiffre d'affaires auprès de l'ensemble des points de vente Ikea par le biais de sa filiale Inter Ikea Systems aux Pays-Bas.

"Toutes les sociétés, grandes ou petites, multinationales ou non, doivent payer leur juste part d'impôts. Les États membres ne peuvent laisser certaines entreprises payer moins d'impôts en leur permettant de transférer artificiellement leurs bénéfices ailleurs", déclare Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de la concurrence, dans un communiqué.

La première décision fiscale, couvrant une période allant de 2006 à 2011, a permis le transfert d'une partie importante des profits d'Inter Ikea Systems vers une filiale située au Luxembourg, les rendant ainsi non imposables.

Cette décision ayant été jugée illégale par la Commission, le fisc néerlandais a pris en 2011 une nouvelle décision qui a permis à Inter Ikea Systems, après une modification de sa structure, de transférer une partie importante des bénéfices tirés des franchises vers sa société mère basée au Liechtenstein.

Des sociétés telles que McDonald's et Engie sont également dans le collimateur de Bruxelles pour leurs opérations fiscales luxembourgeoises.

Le Luxembourg a déposé la semaine dernière un recours auprès du Tribunal de l'Union européenne (UE) contre la décision de la Commission européenne d'ordonner au Grand-Duché de récupérer auprès d'Amazon.com autour de 250 millions d'euros d'arriérés d'impôt.

La CE a déjà ordonné il y a un an à Apple de verser 13 milliards d'euros d'impôts impayés à l'Irlande après avoir conclu que les arrangements fiscaux entre Dublin et le groupe américain s'apparentaient à une aide illégale; elle a par ailleurs enjoint à Starbucks de payer entre 20 et 30 millions d'arriérés aux Pays-Bas.

L'exécutif européen a également demandé à la Belgique de récupérer 700 millions d'euros d'impôts auxquels ont échappé 35 multinationales - dont AB InBev et BASF - grâce à des arrangements non conformes au droit européen.

Enfin, la CE a ouvert le mois dernier une enquête sur le régime d'exemption fiscale britannique pour les multinationales mis en place en 2013.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Ingénieur Sûreté de Fonctionnement - Assurance qualité Logiciel (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 26/07/2022 - CDI - La Défense

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS