Les immatriculations de voitures plongent de 88,84% en avril en France

Les immatriculations de voitures neuves en France ont accentué leur dégringolade en avril, avec une chute libre de 88,84%, conséquence de l'interruption du trafic dans les concessions, fermées à cause de l'épidémie de coronavirus, et du confinement de la population pour l'endiguer.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les immatriculations de voitures plongent de 88,84% en avril en France
Les immatriculations de voitures neuves en France ont accentué leur dégringolade en avril, avec une chute libre de 88,84%. Il s'est immatriculé dans l'Hexagone seulement 20.997 véhicules particuliers le mois dernier. /Photo prise le 16 mars 2020/REUTERS/Phil Noble

Il s'est immatriculé dans l'Hexagone seulement 20.997 véhicules particuliers en avril 2020, a annoncé le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) ce 1er mai. Avril a compté cette année 21 jours ouvrables, comme l'an dernier.

En mars, le marché avait déjà plongé de 72,25%, portant à 34% environ la baisse cumulée sur trois mois. Avec la chute d'avril, les immatriculations ressortent désormais en repli de 47,99% sur les quatre premiers mois de l'année.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Avant même l'épidémie, les immatriculations en France étaient parties pour accuser leur première contraction cyclique après cinq ans de hausses consécutives. En 2019, elles avaient encore progressé de 1,9%.

En avril, les immatriculations de voitures neuves du groupe PSA, qui regroupe les marques Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall, et bientôt peut-être celles de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) si la fusion entre les deux groupes est finalisée, ont chuté de 84,36% par rapport au même mois de 2019.

Le groupe Renault (marques Renault, Dacia et Alpine), déjà ébranlé l'an dernier par les difficultés de son partenaire Nissan et par la dégradation de plusieurs marchés émergents qui ont fait son succès, a vu quant à lui ses immatriculations en France plonger de 83,88% le mois dernier.

Avec Reuters (Jean Terzian, avec Gilles Guillaume)

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS