Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Les immatriculations de voitures neuves en baisse en France en novembre pour le troisième mois consécutif

, , ,

Publié le , mis à jour le 03/12/2018 À 07H12

Le 1er décembre, le Comité des Constructeurs Français d'Automobiles a révélé les chiffres des immatriculations de voitures en France pour le mois de novembre. Pour le troisième mois consécutif, celles-ci enregistrent une baisse. PSA maintient ses ventes par rapport à 2017 tandis que le groupe Renault connaît des résultats en berne.

Les immatriculations de voitures neuves en baisse en France en novembre pour le troisième mois consécutif
Le Comité des Constructeurs Français d'Automobiles a révélé les chiffres des immatriculations de voitures en France pour le mois de novembre.
© Dominique Pizzalla - PSA

Les immatriculations de voitures neuves en France ont diminué de 4,66% en novembre, a annoncé le samedi 1er décembre le CCFA (Comité des Constructeurs Français d'Automobiles). Il s'est immatriculé 171 615 voitures particulières neuves en novembre dans l'Hexagone, selon le comité.

En septembre et en octobre, le marché avait rechuté respectivement de 12,8% et 1,52%, après un bond d'environ 40% en août, les nouvelles normes d'homologation WLTP ayant faussé le cycle traditionnel des ventes, avec des remises généreuses avant l'introduction des normes, et des perturbations dans les livraisons après.

Le quatrième trimestre s'annonce toujours incertain - Valeo a signé depuis l'été deux avertissements sur ses résultats 2018 - mais sauf rechute imprévue, le marché automobile français reste parti pour connaître en 2018 une quatrième année consécutive de croissance et retrouver son niveau d'avant-crise, à 2,2 millions d'unités environ. Sur onze mois, les immatriculations ressortent en hausse de 4,73%.

Prévisions malgré tout positives pour 2018

La plupart des prévisions annuelles ont été revues à la hausse: le CCFA anticipe ainsi une progression d'environ 5% du marché français en 2018, l'Observatoire Cetelem de l'automobile des immatriculations en croissance de 5,2% et Renault, le 23 octobre, a relevé de +2% à plus de +4% sa prévision pour le marché français.

En 2017, la croissance des immatriculations en France a atteint 4,7%, tirée par l'embellie des perspectives économiques et l'engouement pour les nouveaux SUV. En 2016, le marché avait progressé de 5,1% après +6,8% en 2015. Cette série faste était venue interrompre cinq années de stagnation ou de baisse imputable notamment au contrecoup de la fin des primes à la casse, instaurées face à la crise de 2008-2009.

Les ventes du groupe Renault en berne

En novembre, les immatriculations du groupe PSA, qui regroupe désormais les marques Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall, ont augmenté de 1,9% par rapport au même mois de 2017.

Les ventes des marques du groupe Renault (Renault, Dacia et Alpine pour le marché français), au coeur d'une crise de gouvernance avec Nissan depuis l'arrestation de son PDG Carlos Ghosn au Japon le 19 novembre dernier, ont enregistré une baisse de 12,34%.

Avec Reuters (Jean Terzian, avec Gilles Guillaume)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle