Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Les immatriculations automobiles renouent avec la croissance en France

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Les immatriculations repartent à la hausse en France. Le 1er mars, le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) a publié ses chiffres mensuels sur les ventes de voitures particulières neuves. En février 2019, 172 443 véhicules ont été livrés, soit une augmentation de 2,1% après cinq mois consécutifs de repli.

Les immatriculations automobiles renouent avec la croissance en France
Les immatriculations repartent à la hausse en France. Le C5 Aircross est un succès pour Citroën.
© Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Vendredi 1er mars, le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) a publié les chiffres des immatriculations de voitures particulières neuves en France pour février 2019. Le marché automobile présente une progression de 2,1% sur le mois (par rapport à février 2018) pour 172 443 véhicules. Après cinq mois de baisse continue, le secteur retrouve donc la croissance. Sur les deux premiers mois de l’année, il s’en tire avec une petite croissance de 0,5%. Une performance permise notamment, selon le CCFA, par les bons résultats de PSA et la fin des perturbations liées aux manifestations des gilets jaunes.

Les ventes de PSA renouent avec la croissance

Toujours premier du marché avec une part de 35,1% avec 60 578 voitures immatriculées, PSA voit ses livraisons augmenter de 10,7% par rapport au même mois de l’année 2018. La marque DS connaît la plus forte progression (+25,7% pour 1684 unités) devant Opel (+24,6%) et Citroën (+20,1%), porté par le lancement des nouveaux SUV C3 Aircross et C5 Aircross. Les ventes de Peugeot, à +2,5%, augmentent de façon plus mesurée.

C’est une progression bien plus affirmée que celle du groupe Renault dont les ventes stagnent à +0,3% pour 40 440 unités et une part de marché de 23,4%. La marque au losange souffre d’un repli de -1,4% avec 29 830 unités tandis que les livraisons de Dacia sont en hausse à +3,4% pour 10 428 voitures.

Le groupe Volkswagen porté par Seat et Skoda

Côté constructeurs étrangers, Volkswagen reste le troisième acteur du marché français et le premier importateur avec une part de 11,8% (20 366 unités) en hausse de 2,8%. À l’intérieur du groupe, les marques qui connaissent de belles performances sont Seat (+16,7%), Skoda (+16,7%) et dans une moindre mesure VW (+3,1%). Les marques haut de gamme font moins bien avec un recul de 6,7% pour Audi et une dégringolade de 68,2% pour Porsche qui n’a vendu que 133 véhicules en février.

À la quatrième place, Toyota et Lexus ont vendu 8184 voitures particulières pour 4,7% du marché, soit une baisse de 2,1% des livraisons. Ford est derrière avec une part de 3,9% (-7,67% pour 6693 véhicules), devant Hyundai (+1,9%) et BMW (-13,5%). Le concurrent de BMW, Daimler, reste derrière lui en terme de part de marché (3,3% contre 3,4%) mais connaît une augmentation des livraisons de 8,4%.

Dans la rubrique contre-performances, le groupe FCA est donc doublé par Ford et voit ses immatriculations reculer de 15,9% pour 3,8% du marché et 6509 unités. Nissan est toujours en grosse difficulté avec un recul de 32,1% et une part de marché de 2,2% (3780 immatriculations).

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle