Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Les immatriculations auto françaises se maintiennent en mai, PSA en profite

Simon Chodorge , , ,

Publié le

Les chiffres des immatriculations automobiles en France pour le mois de mai 2018 ont été publiées par le Comité français des constructeurs automobiles. PSA se détache avec une croissance portée par le rachat d'Opel tandis que les acteurs français dans l'ensemble se maintiennent.

Les immatriculations auto françaises se maintiennent en mai, PSA en profite
191 703 voitures particulières neuves ont été immatriculées en France en mai 2018.
© D.R. - PSA

Le Comité français des constructeurs automobiles (CCFA) a publié le vendredi 1er juin ses chiffres mensuels des immatriculations de voitures individuelles. 191 703 voitures particulières neuves ont été immatriculées en France en mai 2018. Un chiffre stable (+0,15% sur un an) alors que le mois de mai 2018 comptait 19 jours ouvrés contre 20 en mai 2017.

Ces chiffres pourraient donc indiquer une belle performance, dans la continuité des ventes du premier trimestre 2018. Si la deuxième partie de 2018 s'annonce plus incertaine, le marché automobile français devrait connaître sa quatrième année de croissance consécutive et retrouver son niveau d'avant-crise, à 2,2 millions d'unités environ. AAA Data prévoit une hausse de 3,95% des immatriculations sur l'ensemble de l'année et l'Observatoire Cetelem de l'automobile +3,8%, tandis que le CCFA, plus prudent, anticipe un marché en progression d'environ 2%

En 2017, la croissance des immatriculations en France a atteint 4,7%, tirée par l'embellie des perspectives économiques et l'engouement pour les nouveaux SUV. En 2016, le marché avait progressé de 5,1% après +6,8% en 2015. Cette série faste est venue interrompre cinq années de stagnation ou de baisse consécutives notamment au contrecoup de la fin des primes à la casse, instaurées face à la crise de 2008-2009.

PSA boosté par le rachat d'Opel

Pour le groupe PSA, les immatriculations ont augmenté de 9,9%, notamment grâce au succès de la marque DS et au rachat des activités d'Opel finalisé pendant l'été 2017. En mai 2017, les activités de la marque étaient encore comptabilisées pour General Motors, son ancienne maison-mère. Les immatriculations de Peugeot ralentissent légèrement en mai 2018 mais le constructeur garde une augmentation de 0,8% grâce à ses SUV 5008 et 3008, sacrée voiture européenne de l'année 2017. Le groupe Renault enregistre de son côté une hausse de 0,7%, portée par le succès de sa marque roumaine Dacia qui connaît une belle augmentation de 25,2%.

Au total, 935 935 voitures particulières neuves ont été immatriculées entre janvier et mai 2018, soit 3,49% de plus que pour la même période de 2017. Sur cette période, la progression des immatriculations françaises est trois fois supérieure à celle du marché selon le CCFA.

Certaines marques voient en revanche leurs immatriculations diminuer. Citroën (groupe PSA) recule ainsi de 12,4%. La marque Renault du groupe éponyme connaît une diminution de 6,2% de son côté. Le groupe Renault garde tout de même la deuxième plus grande part de marché à 25,8%, derrière PSA qui en détient 31%.

 

Avec Reuters

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle