Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Les images impressionnantes du crash du vol Asiana 214 à San Francisco

Elodie Vallerey ,

Publié le

Vidéo L'Agence américaine de sécurité des transports (NTSB) analyse les boîtes noires du vol Asiana 214 crashé le 6 juillet lors de son atterrissage à l'aéroport de San Francisco.

Un Boeing 777 de la compagnie sud-coréenne Asiana Airlines reliant Shanghai à San Francisco via Séoul s'est écrasé, le 6 juillet, lors de son atterrissage. Le bilan actuel est de deux morts et six blessés graves parmi les 291 passagers de ce vol.

La NTSB a annoncé le 7 juillet avoir "récupéré les boîtes noires" de l'appareil. "Nous espérons que les données seront utilisables. Nous allons les étudier aujourd'hui (le 7, ndlr)", a simplement commenté la présidente de l'agence, Deborah Hersman, aux médias américains. Elle "espère interroger le pilote dans les jours qui viennent".

Selon les premières constatations rapportées par l'AFP, le Boeing 777 d'Asiana volait à trop basse altitude et à une vitesse trop modérée lors de son approche de l'aéroport de San Francisco. A quelques mètres du sol, les pilotes auraient essayé de remettre les gaz mais l'appareil a été victime d'un "tailstrike", à savoir un impact de la queue de l'avion sur le tarmac.

Lors d'une conférence de presse tenue le 7 juillet à Séoul, le PDG d'Asiana a écarté l'avarie technique du Boeing 777. "D'après ce que nous savons, il n'y a pas eu de problème de moteur ou mécanique", a-t-il affirmé.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle