Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Les Hauts-de-France font appel à Airbus pour développer la livraison par drone à échelle régionale

Rémi Amalvy , , , ,

Publié le

La région Hauts-de-France et Airbus ont annoncé au salon du Bourget s'associer pour évaluer le potentiel de développement économique de la livraison par drone. L'objectif est de proposer un système opérationnel "à très court terme", afin de déployer de nouveaux modèles économiques et de créer des emplois.

Les Hauts-de-France font appel à Airbus pour développer la livraison par drone à échelle régionale
Le président des Hauts-de-France Xavier Bertrand et la directrice de la division drones d’Airbus Defence & Space Jana Rosenmann le 17 juin au salon du Bourget
© Airbus - Master Films - Frédéric Lancelot

La livraison par drone dans les Hauts-de-France serait-elle pour bientôt ? Au salon du Bourget le 17 juin, Airbus et la région ont annoncé le début d’un partenariat "afin d’évaluer le potentiel de développement économique de la livraison par air à l’échelle

régionale". Cette démarche vise "un objectif opérationnel à très court terme", précisent-ils dans un communiqué.

L’étude de faisabilité est menée conjointement par l’agence Hauts-de-France Innovation Développement (HDFID) et Airbus Defence and Space, à travers sa filiale spécialisée Survey Copter. D’une durée de six mois, elle devrait permettre "d’identifier les besoins des opérateurs économiques du territoire, les concepts et solutions techniques y répondant, tout en faisant un état actuel et prospectif de la réglementation en vigueur".

Favoriser le déploiement de nouveaux modèles économiques

Avec la réalisation du pôle "e-valley" sur l’ancienne base aérienne de l’armée de l’air de Cambrai, les Hauts-de-France veulent créer un pôle logistique axé sur les services d’e-commerce, où l’utilisation du drone aurait pleinement sa place.

 La région souhaite également se servir de ce type d’engins pour "favoriser le déploiement de nouveaux modèles économiques" et "donner les moyens aux entreprises d’innover dans leurs services et d’amplifier leurs activités logistiques avec pour corollaire la création de nouveaux emplois".

L’accord doit permettre à Airbus d’augmenter sa présence dans les drones civils professionnels certifiés à vocation industrielle. Sa filiale Survey Copter entend faire bénéficier la région de "son expérience nationale et internationale en tant qu’acteur de premier plan dans le domaine des systèmes de mini-drones" tout en accroissant "son expérience concernant les solutions drones évoluant dans des environnements urbains ou semi-urbains".

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle