Les groupes russes se financent à Londres

Comme nombre de ses compatriotes, le deuxième sidérurgiste russe, Severstal, est désormais à la Bourse de Londres. Son introduction lui a permis de lever 1,063 milliards de dollars.

Partager

Les groupes russes se financent à Londres

Après Gazprom (gaz), Sistema (services), Evraz (acier), Rosneft (pétrole), TMK (tubes) ou encore Pyaterochka (supermarchés), Severstal vient d'entrer à la Bourse de Londres. Le deuxième sidérurgiste russe (derrière Evraz) a annoncé, mercredi 8 novembre, avoir levé 1,063 milliard de dollars, un montant inférieur à ses attentes. Le prix unitaire s'est en effet établi à 12,50 dollars, soit au milieu de la fourchette proposée (11 à 13,50 dollars).

Dans un communiqué du groupe, Alexeï Mordachov, le patron de Severstal, s'est néanmoins félicité du « succès de l'offre, soutenu par nos nouvelles règles de gouvernance, (qui) montre un important soutien à Severstal parmi les investisseurs internationaux et dans le secteur russe de l'acier ». Au total, 85 millions d'actions, soit 9,1 % du capital du groupe, ont été allouées aux investisseurs institutionnels internationaux. L'opération valorise l'entreprise à 12,7 milliards de dollars. A terme, si l'option de surallocation est exercée (12,75 millions d'actions), la part du capital introduit à Londres atteindra 10,5 %.

La présence de Severstal sur la place londonienne ne doit rien au hasard puisque bon nombre de ses compatriotes, en quête de liquidités, ont déjà franchi le pas. Dernier en date, le plus important producteur russe de zinc, Chelyabinsk Zinc. Celui-ci a profité des cours record du zinc pour annoncer, vendredi 27 octobre, le prix de sa future entrée en Bourse sur le London Stock Exchange (LSE) et le Russian Trading System Stock Exchange (voir notre article), qui valorise l'entreprise à 853 millions de dollars. Le prochain sur la liste sera la mine de charbon Raspadskaïa, qui va proposer aux investisseurs 18 % de son capital à un prix proche de 2,5 dollars le titre. L'IPO de Severstal confirme l'engouement actuel des grandes entreprises russes pour la Bourse de Londres. Le moment est en effet bien choisi, assez loin des élections présidentielles (en 2008), qui pourraient voir le retour de l'incertitude politique en Russie -Vladimir Poutine ne pouvant se représenter selon la Constitution.

Par ailleurs, après l'échec de son rapprochement avec Arcelor, cette introduction va permettre à Severstal de disposer de liquidités en vue de prochaines acquisitions. « Cette offre nous a donné accès à un capital que nous utiliserons pour renforcer nos occasions de croissance et de création de valeur, pour devenir un des leaders de l'industrie mondiale de l'acier actuellement en train de se consolider », confirme Alexeï Mordachov. En effet, après la création du nouveau géant Arcelor-Mittal, qui produit plus de 100 millions de tonnes chaque année, le secteur mondial de l'acier devrait continuer à se consolider dans les prochaines années, à l'image de l'indien Tata actuellement en train de racheter l'anglo-néerlandais Corus, pour créer le nouveau numéro cinq mondial.

Reste à savoir si les introductions des groupes russes à Londres permettront de clarifier leurs règles de gouvernance.

Bertrand Beauté

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS