Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Les ?grosses' PME sont touchées. Les constructeurs automobiles suspendent leur production. Swissair en liquidation partielle. Internet : Tiscali France proche de l'équilibre...

, ,

Publié le

Cette fois, ce sont les « grosses» PME qui sont touchées, estiment Les Echos. Le quotidien note en effet que, si les faillites d'entreprises sont moins nombreuses qu'en 2000 (sur les 9 premiers mois de l'année), les défaillances de PME de plus de 100 millions de francs se sont multipliées : 85 faillites depuis le début de l'année, contre 83 sur l'ensemble de l'année 2000.

Renault va suspendre temporairement la production de plusieurs de ses usines en France et en Espagne, afin d'éviter de constituer des stocks excessifs. Mais cette mesure ne devrait pas créer de chômage technique, Renault ayant décidé de s'appuyer sur la flexibilité liée à l'accord sur la réduction du temps de travail, expliquent Les Echos.

Même motif, même punition, chez les constructeurs américains : General Motors, Ford et Chrysler, vont eux-aussi arrêter la production de certaines de leurs usines, en raison d'un ralentissement des commandes - craint ou déjà constaté, explique le Financial Times.

« Automobile» toujours, avec Majorette qui ferme son usine lyonnaise. Le spécialiste des voitures miniatures, propriété de l'allemand Triumph Adler depuis 1996, affiche 5,95 millions d'euros de pertes en 2000. Comme tous les transformateurs de plastique, Majorette a souffert de la hausse du prix des matières premières, et est pénalisé par le coût de la main d'œuvre en France. L'usine de Lyon serait délocalisée en Thaïlande, précisent Les Echos.

Swissair en liquidation partielle. Deux banques, UBS et Crédit Suisse, vont racheter la participation de Swissair dans Crossair, et relancer l'entreprise qui reprendra les deux tiers des activités aériennes de la compagnie. L'effondrement de Swissair va l'empêcher de tenir ses engagements financiers auprès de ses anciennes filiales, notamment Air Lib (nouveau nom de AOM-Air Liberté), remarque La Tribune;. Mais le redécollage d'Air Lib n'est pas compromis, estime le quotidien.

Internet : Tiscali France vise la rentabilité opérationnelle pour le début de 2002. 9 mois après le rachat de Liberty Surf, Tiscali estime estime qu'il a achevé la restructuration de sa filiale française. La marque Tiscali regroupe désormais les trois fournisseurs d'accès Liberty Surf, Word OnLine et Freesbee, précise La Tribune.

Semiconducteurs : le taiwanais UMC veut profiter du marasme actuel du secteur pour acheter des usines chez les grands fabricants d'électronique, annonce le Financial Times. UMC a déjà des joint-ventures avec Hitachi et Infineon, rappelle le FT.

Sachez enfin que Cadbury Schweppes, le n°3 mondial des soft-drinks, attaque PepsiCo en justice, l'accusant de pratiques concurrentielles déloyales dans des enseignes de fast-food aux Etats-Unis. C'est dans Les Echos.

A demain !

Revue de presse réalisée par Thierry Lucas (tlucas@usinenouvelle.fr)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle