Les grands projets d'infrastructure manquent de financements. Les résultats de France Télécom plongent. EADS chute en bourse. Le moral des ménages déclinent...

Partager

Les grands projets d'infrastructure manquent de financements. Le rapport publié hier par le gouvernement envisage l'abandon d'un certain nombre de réalisations prévues, en matière de transport, relève Les Echos. Faute de crédits, et pour cause de rentabilité aléatoire, le TGV Lyon-Turin et la liaison Seine-Nord pourraient être abandonnés.

Les résultats de France Télécom plongent. L'opérateur français pourrait annoncer, aujourd'hui, des pertes records de plus de 20 milliards d'euros, indique Les Echos. Pour autant, ce montant exceptionnel, englobe des dépréciations pour survaleurs, déjà entérinées par le groupe, et qui atteignent près de 8 milliards d'euros. Les économies promises par Thierry Breton devront donc s'accélérer en 2003 afin de réduire la dette.

EADS chute en bourse. Le constructeur aéronautique européen est victime d'un défaut de paiement, révèles Les Echos. La compagnie américaine US airways, en faillite, a annoncé le non-paiement d'une échéance de 44 millions de dollars, pour le financement de 23 appareils commandés à Airbus, mettant l'avionneur en difficulté

Le moral des ménages déclinent. Celui-ci est tombé à son plus bas niveau depuis cinq ans et la baisse s'est accentuée en février, note La Tribune. Selon l'enquête de l'Insee, le dégradation du marché du travail et les incertitudes liées à la conjoncture internationale pèsent sur le moral des français et pourraient entrainer une chute brutale de la consommation.

Vivendi Environnement affiche des résultats conformes aux prévisions. Le géant modial de l'environnement et des services est sorti du rouge en 2002 avec un résultat net de 340 millions d'euros, annonce La Tribune. Henri Proglio, le président de VE, vise la poursuite de la croissance et une augmentation du chiffre d'affaires, tout en promettant le renforcement de la rigueur financière.

Une enquête judiciaire se profile chez Air Lib. La Tribune se penche sur le système Corbet. Après la liquidation du transporteur aérien français, des soupçons se font jour sur la gestion du holding Holco, contrôlé par l'ancien président du groupe. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire sur les transferts d'actifs de l'ancienne compagnie.

Didier RAGU

A demain !

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    LES ECHOS
ARTICLES LES PLUS LUS