Economie

Les grandes entreprises françaises continuent de rester optimistes

, ,

Publié le , mis à jour le 16/05/2014 À 07H50

Selon le baromètre d'opinion Deloitte des directeurs financiers publié le 15 mai, les directeurs financiers des grandes entreprises françaises font aujourd'hui de la croissance organique leur principale priorité de préférence, ce qui confirme le regain d'optimisme entrevu depuis l'automne, .

Les grandes entreprises françaises continuent de rester optimistes

Pour la première fois depuis que le baromètre semestriel des directeurs financiers de Deloitte a été lancé, en septembre 2012, la "croissance organique" (67%, soit +17 points) supplante les "baisses de coûts" (51%, soit -7 points) comme axe stratégique constituant une "priorité forte" des entreprises.

Dans le même temps, les directeurs financiers sont plus confiants sur les perspectives de croissance de l'Europe (57%) comme de la France (17%) alors qu'ils n'étaient que 1% et 0% respectivement à l'être au printemps 2013.

Si la page de la crise semble ainsi se tourner, des sources d'inquiétude persistent, l'une des principales tenant au niveau élevé de l'euro. Ils sont également plus pessimistes sur l'évolution des marchés financiers à un horizon de six mois.

Les directeurs financiers sont d'autre part 91% à penser que la période de faible inflation actuelle est appelée à durer, ce qui conduira 70% d'entre eux à mettre en place une modération salariale.

Ils disent à 66% avoir réalisé les investissements qu'ils envisageaient il y a six mois et à 25% les avoir dépassés, essentiellement pour renforcer leur position compétitive dans la sortie de crise.

Ils sont en revanche peu convaincus par les mesures en faveur des baisses de charges, 16% d’entre eux seulement estimant que les baisses effectives ou annoncées influenceront leurs décisions d’investissement.

Enfin, une large majorité des directeurs financiers interrogés (80%) anticipe une augmentation des opérations de fusions-acquisitions en France au cours des six prochains mois. Par comparaison, ils étaient 48% à le penser en avril 2013 et 75% en septembre 2013.

(avec Reuters)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte