Les grandes banques US accumulent les provisions pour créances douteuses

NEW YORK (Reuters) - Trois des plus grandes banques américaines ont annoncé mardi avoir provisionné un total de 28 milliards de dollars pour créances douteuses, rappelant ainsi que la majeure partie des dégats économiques liés à la pandémie de coronavirus sont encore à venir.
Les grandes banques US accumulent les provisions pour créances douteuses
Trois des plus grandes banques américaines ont annoncé mardi avoir provisionné un total de 28 milliards de dollars pour créances douteuses, rappelant ainsi que la majeure partie des dégats économiques liés à la pandémie de coronavirus sont encore à venir. /REUTERS

Pour faire face à la crise, les emprunteurs ont bénéficié de millions de milliards de dollars d'aide gouvernementale, de crédit bon marché et d'une certaine indulgence des banques mais une partie de cette aide est appelée à disparaître et les banques redoutent désormais une hausse des pertes sur crédit.

"Les revenus des consommateurs augmentent, l'épargne est en hausse et les prix des maisons augmentent", a déclaré le PDG de JPMorgan, Jamie Dimon, lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes. "La partie récession" viendra plus tard, a-t-il ajouté.

La banque a passé une provision record de 10,5 milliards de dollars pour couvrir d'éventuels défauts à venir sur ses prêts.

Sa consoeur Citigroup a pour sa part mis de côté 8 milliards de dollars pour créances douteuses.

Si ses provisions ont grevé les résultats des deux banques, Citigroup comme JPMorgan ont toutefois fait état de performances trimestrielles moins mauvaises qu'attendu grâce à la hausse de leurs revenus issus des activités de trading.

Cela est de bon augure pour Goldman Sachs, Morgan Stanley et Bank of America, qui annonceront leurs résultats plus tard dans la semaine.

Toutefois, JPMorgan comme Citigroup ont prévenu mardi que le bond de leurs activités de trading, lié à la forte volatilité des marchés financiers, ne devrait pas durer.

De son côté, Wells Fargo, qui ne dispose pas d'une activité importante de banque d'investissement, a accusé sa première perte depuis 2008. La banque, qui tente déjà de se déprêter d'un scandale lié à ses pratiques commerciales, a annoncé une provision de 9,57 milliards de dollars pour couvrir d'éventuelles pertes sur crédit.

"Notre vision de la durée et de la gravité du ralentissement économique s'est considérablement dégradée", a déclaré son PDG Charlie Scharf.

Il a ajouté que Wells Fargo entreprendrait une revue stratégique entre le troisième et le quatrième trimestre.

(Elizabeth Dilts-Marshall et Imani Moise, Blandine Hénault pour la version française)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - MAMOUDZOU

PRESTATION RELATIVE AU DEPLOIEMENT D'UNE SOLUTION INFORMATISEE DE GESTION D'UNE FLOTTE DE VEHICULES.

DATE DE REPONSE 22/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS