Les glaces Thiriet redéployent leur usine vosgienne

Spécialiste des crèmes glacées et de la livraison de produits surgelés à domicile, le groupe Thiriet a engagé l’an dernier un programme d’investissement de 30 millions d’euros sur cinq ans pour reconfigurer son usine d'Eloyes (Vosges) et moderniser ses lignes de production.

Partager
Les glaces Thiriet redéployent leur usine vosgienne
Dessert glacé Thiriet

Acteur majeur de l’industrie agroalimentaire lorraine avec 2 860 salariés pour 400 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2012, le groupe Thiriet poursuit un programme d’investissement quinquennal de 30 millions d’euros sur son usine d’Eloyes (Vosges).

La construction d’une nouvelle centrale frigorifique, fonctionnelle depuis début 2013, a mobilisé le tiers de l’investissement et permet à l’industriel d’envisager la modernisation de l’ensemble de la production. "La nouvelle centrale permet d’éviter l’usage de gaz toxique, génère des économies d’énergie considérables et libère 25 % d’espace de production supplémentaire", souligne Claude Thiriet, fondateur de l’entreprise.

Les équipes d’entretien, de maintenance et de méthode intégreront les locaux entièrement transformés de l’ancienne centrale frigorifique. L’espace libéré permettra de moderniser et d’agrandir certaines des dix lignes de production de glaces, desserts et autres viennoiseries. Unique site de production de l’entreprise, l’usine d’Eloyes, qui compte un effectif de 500 personnes, fournit les 166 points de vente et les 90 centres de distribution des Glaces Thiriet dans l’Hexagone.

Pascale Braun

0 Commentaire

Les glaces Thiriet redéployent leur usine vosgienne

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS