International

Les gigafactories créent l'émoi chez leurs fournisseurs de matières premières

Myrtille Delamarche , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Les gigafactories créent l'émoi chez leurs fournisseurs de matières premières
Si la gigafactory de Tesla était une initiative isolée, l’inquiétude ne monterait pas autant sur les matières premières des batteries lithium-ion. Mais la Chine pourrait, d’ici à 2020, prendre 84% du marché, avec des acteurs comme CATL, qui ambitionne de passer de 7,6 à 50 GWh de capacité en trois ans. La Suède prépare la plus grande usine de batteries (32 GWh) d’Europe. En conséquence, les industriels craignent pour leurs futurs approvisionnements. À l’instar de Renault, dont la directrice stratégie environnement Catherine Girard évoque "des questions sur le cobalt, le lithium, le nickel". Elle n’a pas de crainte "de déficit de lithium, mais sur sa disponibilité, transformé, après 2025, oui " et "des tensions sur les prix du nickel et du cobalt sont prévisibles à[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte