L'Usine Energie

Les géants du pétrole et du gaz se fixent un premier objectif de réduction des émissions de méthane

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Le 24 septembre, plusieurs groupes pétroliers internationaux réunis dans l'OGCI (Oil and Gas Climate Initiative) se sont fixés pour la première fois un objectif commun de réduction des émissions de méthane. L'OGCI, qui compte notamment Total, souhaite réduire d'un tiers le taux de méthane rejeté dans l'atmosphère par rapport au volume total de gaz vendu.

Les géants du pétrole et du gaz se fixent un premier objectif de réduction des émissions de méthane © Total

Alors que s'ouvre le 26 septembre à New York (États-Unis) le second One Planet Summit, les géants du pétrole ont décidé de faire bonne figure. Lundi 24 septembre, les membres de l'OGCI (Oil and Gas Climate Initiative) ont annoncé leurs objectifs de réduction des émissions de méthane. C'est la première fois qu'un objectif commun est fixé en la matière par cette coalition internationale, qui compte notamment dans ses membres le groupe français Total, le britannique BP et le saoudien Saudi Aramco.

Trois groupes américains ont également rejoint l'OGCI pour contribuer à l'objectif : Chevron, ExxonMobil et Occidental Petroleum qui représentent à eux trois 5% de la production pétrolière et gazière dans le monde. Au total, les membres de l'organisation représentent un tiers de cette production.   

L'OGCI souhaite diminuer d'un cinquième "l'intensité méthane moyenne collective de ses activités agrégées dans l'Amont gazier et pétrolier à l'horizon 2025", révèle Total dans un communiqué. Alors qu'il était encore de 0,32% en 2017, l'initiative souhaite donc réduire à 0,25% le taux de méthane rejeté dans l'atmosphère par rapport au volume total de gaz vendu. Par la suite, l'organisation souhaite réduire ce taux à 0,20%, soit une réduction d'un tiers et une baisse des émissions de 350 000 tonnes par an.

75 millions de tonnes de méthane dégagées par le pétrole et le gaz

L'effort est à mettre en perspective avec les chiffres globaux de l'industrie du pétrole et du gaz. Selon l'Agence internationale de l'énergie, citée dans les Échos, les groupes pétroliers et gaziers émettent plus de 75 millions de tonnes de méthane, soit 13 à 20% des émissions générées par tous les secteurs à travers le monde.

Tandis que le gaz naturel dégage moins de dioxyde de carbone, son principal composant, le méthane, est beaucoup plus puissant en terme de réchauffement.

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte