Les géants de la "tech" n'ont pas dit leur dernier mot, selon Amundi

PARIS (Reuters) - Relégués au second plan ces dernières semaines par les bonnes nouvelles sur le front des vaccins, les géants de la technologie n'ont pas dit leur dernier mot et devraient continuer à bénéficier d'un environnement de taux bas, dit-on chez Amundi.
Les géants de la
Relégués au second plan ces dernières semaines par les bonnes nouvelles sur le front des vaccins, les géants de la technologie n'ont pas dit leur dernier mot et devraient continuer à bénéficier d'un environnement de taux bas, dit-on chez Amundi. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

Leur nature, qui les conduit à cannibaliser les entreprises plus traditionnelles, n'a pas changé et leurs valorisations sont moins excessives qu'il n'y paraît, à la condition que la croissance de leurs bénéfices se poursuive, écrit dans une note Ibra Wane, stratégiste senior actions pour le numéro un européen de la gestion d'actifs.

A court terme, la perspective d'une sortie rapide de la crise sanitaire devrait entraîner un mouvement de rattrapage pour les valeurs qui en ont le plus souffert mais à plus long terme, les titans de la "tech" conservent de nombreux atouts, ajoute-t-il.

"Cela dit, pour que le secteur continue de se distinguer, deux conditions doivent être remplies", écrit-il. "Premièrement, la Réserve fédérale ne doit pas resserrer sa politique monétaire trop vite et deuxièmement, la capacité du secteur à générer des bénéfices ne doit pas être trop altérée."

La Fed a clairement fait savoir qu'elle ferait preuve de patience avant de remonter ses taux d'intérêt et, sur ce front, l'horizon paraît dégagé, poursuit Ibra Wane. Pour ce qui est des valorisations, la question est plus complexe.

La "tech" au sens large, soit à la fois les acteurs de l'informatique et les géants d'internet comme Alphabet, Facebook et Amazon, représente aujourd'hui 40% de la capitalisation du S&P-500 contre 35% lors du pic ayant précédé l'éclatement de la bulle internet en 2000.

Cependant, si certaines valeurs comme Netflix, Uber ou Tesla paraissent très chères, ce n'est pas le cas de tous les titres du secteur, juge Amundi.

La véritable question, pour la société de gestion, est de savoir si les énormes bénéfices des colosses de cet univers sont soutenables, la réponse dépendant davantage du risque d'obsolescence mais aussi de la fiscalité et de la réglementation qui leurs sont imposées que de l'évolution de l'économie, selon Ibra Wane.

Si l'obstacle de la fiscalité paraît pouvoir être surmonté, l'obsolescence est une menace récurrente pour le secteur, comme peuvent en témoigner BlackBerry, Ericsson, HP, Motorola ou Nokia, rappelle-t-il.

C'est l'aspect réglementaire, cependant, qui représente la menace la plus sérieuse pour les mastodontes de la "tech", selon le stratège d'Amundi.

(Patrick Vignal, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

34 - BEZIERS MEDITERRANEE HABITAT

Entretien et exploitation des installations de chauffage collectif, de climatisation et d'ECS

DATE DE REPONSE 01/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS