Les gaz de schiste dans les couloirs de Bercy

Au ministère de l’Economie, un rapport interne serait favorable à l’exploration des gaz de schiste. D’aucun espère qu’il pèsera face au refus catégorique des verts de se tourner vers cette énergie.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les gaz de schiste dans les couloirs de Bercy

Selon une information d’Europe 1, un intéressant document circulerait au ministère de l’Economie. Dans un rapport censé trouver une solution pour sauver Kem One de la faillite, deux ingénieurs appellent à lancer sans attendre l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste en France. Selon eux, ce gaz serait une source d’énergie abondante et bon marché. Jusque-là rien de révolutionnaire. Mais l’affaire devient croustillante quand la radio explique qu’à Bercy on espère que ce document puisse servir de contrepoids au "dogmatisme des Verts".

Les alliés Europe Ecologie - Les Verts du gouvernement ne cessent de faire pression pour accélérer la transition écologique et énergétique, en particulier en cette veille d’ouverture de la deuxième conférence environnementale. Autoriser l’exploration des gaz de schiste serait sans doute la ligne rouge qui pousserait les ministres verts à la démission. Il y a un an, lors de la première conférence environnementale, le Président de la République leur avait toutefois donné un gage très fort en affirmant que toute exploration serait interdite dans le pays tant qu’il serait au pouvoir.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Interdit en france et Bulgarie

La France posséderait, sur la base d’études géologiques américaines, les premières réserves de gaz de schiste en Europe et serait également très bien dotée en pétrole de schiste. S’appuyant sur des risques environnementaux, la France et la Bulgarie sont les deux seuls pays au monde à avoir interdit la fracturation hydraulique, seule méthode actuellement rentable pour exploiter ces hydrocarbures non conventionnels. Aujourd’hui, 19 pays dans le monde, dont 11 européens, se sont lancés dans le gaz de schiste. Le pays le plus avancé, les Etats-Unis, bénéficie d’une forte vague de réindustrialisation grâce à la faiblesse de coûts de l’énergie.

Ludovic Dupin

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS