Les futurs satellites militaires français sont des petits bijoux de technologies

Le nouveau système de télécommunications militaires par satellite, ComSat-NG, va proposer aux armées des capacités et un débit quatre fois supérieur en bande Ka que les actuels satellites Syracuse 3. Les deux satellites disposeront d’une propulsion électrique de dernière génération et seront opérationnels en 2021.

Partager
Les futurs satellites militaires français sont des petits bijoux de technologies

A l'avant-veille de Noël, les armées se sont offert un beau cadeau. Le contrat pour le développement du programme ComSat-NG, visant à renouveler les capacités françaises en telecom militaires sécurisées, a été notifié le 23 décembre par la Direction générale de l'Armement (DGA) aux deux principaux maîtres d’œuvre : Thales Alenia Space (TAS - codétenue par Thales et Finmeccanica), qui dispose de 65 % du contrat, et Airbus Defence & Space (ADS - 35 % restants). Le montant du contrat atteindrait 3,8 milliards d’euros sur 17 ans, selon notre confrère La Tribune.

Au cœur du nouveau dispositif, qui remplacera les satellites Syracuse 3A et 3B à partir de 2021, il y aura deux satellites de télécommunications sécurisées. L’une des principales innovations réside dans la capacité d’échanges de données de la plate-forme Spacebus Neo fournit par TAS pour l’un des satellites, et la plate-forme Eurostar E3000 fournie par ADS pour l’autre satellite.

Passer de 1 à 4 Gigabits/s

Selon nos informations, ces capacités devraient passer de 1 Gigabit par seconde en bande Ka sur Syracuse à au moins 4 Gigabits/seconde sur ComSat-NG. Cela donnera aux militaires de quoi faire passer beaucoup plus d’informations, y compris de la vidéo. De plus, les satellites offriront plus de souplesse et d’interopérabilité : les échanges pourront se faire entre la métropole et les théâtres d’opération, mais aussi entre théâtres d’opération. « Les satellites ComSat-NG seront dotés d’une capacité unique de résistance aux brouilleurs les plus agressifs, obtenue par la mise en œuvre d’équipements de haute technologie, dont une antenne active antibrouillée et un processeur numérique de bord », indique-t-on chez TAS.

Propulsion électrique

En bande X, plutôt dédiée à la dissuasion nucléaire, les capacités de communication resteront comparables à celles de Syracuse 3, ce qui est logique puisque dans cette bande passante, on vise avant tout la robustesse et non le haut débit. Naturellement, les plates-formes seront durcies pour être protégées contre le flash nucléaire, selon les spécifications de l’OTAN.

L’autre innovation réside dans la propulsion, qui sera 100 % électrique. L’avantage principal est le gain de masse –environ 40 % par rapport à un satellite à propulsion thermique- puisque la propulsion électrique permet de ne pas emporter d’ergols et leurs réservoirs. Par contre, la mise à poste d’un satellite à poussée électrique est beaucoup plus longue, de l’ordre de trois mois environ.

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

28 - LE COUDRAY

Mise en conformité de 2 salles de césarienne au bâtiment Pôle Femme Enfant du Centre Hospitalier de Chartres.

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS