Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Les Français veulent croire au Made in France

Anne Debray , , , ,

Publié le

Exclusif Selon un sondage exclusif réalisé pour L’Usine Nouvelle en partenariat avec BFM Business, l’industrie manque de compétitivité et aurait besoin de davantage de soutien du gouvernement.

Les Français veulent croire au Made in France

Sommaire du dossier

Contrasté. Les Français sont pessimistes, mais ils ont envie de croire à l’industrie. C’est ce qui ressort de notre sondage exclusif réalisé par l’Ifop pour "L’Usine Nouvelle" en partenariat avec BFM Business. En effet, ils sont 89 % à penser que la réindustrialisation doit être la priorité du gouvernement pour les prochaines années et 34 % à estimer que l’industrie doit être le premier secteur à défendre. En dépit des discours volontaristes du gouvernement et du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, ils ont un jugement négatif sur son action et ne sont plus que 31 % à estimer que les pouvoirs publics soutiennent suffisamment l’industrie. Ils étaient 39 % en 2010 et 36 % en 2012, quatre mois après l’élection de François Hollande.

La fermeture définitive de Florange, en avril, a aussi montré l’impuissance du gouvernement qui s’était engagé sur ce dossier hautement symbolique. Mais le décalage entre les effets d’annonce et la réalité révèle – et c’est positif – une prise de conscience des Français sur l’industrie. Elle devient "une grande cause nationale" comme l’explique Jérôme Fourquet, le directeur du département opinion et stratégies d’entreprise de l’Ifop. Il souligne que le gouvernement a entrepris un véritable "travail d’évangélisation" mais que, pour l’instant, les Français voient surtout "l’absence de résultats concrets". Et l’annonce de la suppression de 900 emplois chez Alcatel renforce le sentiment du manque de soutien du gouvernement.

"On parle de l’industrie, mais il faudrait que ça change. Les Français attendent des aides massives aux entreprises", précise Jérôme Fourquet. D’autant que près de deux Français sur trois pensent que les industriels français ne sont pas assez compétitifs et qu’ils ont du mal à exporter leurs produits.

Les 34 plans industriels d’Arnaud Montebourg vont dans le bon sens, mais le chemin de la réindustrialisation sera long. Une enquête de Roland Berger place la France en dernière position des pays industrialisés. La part de l’industrie dans son économie ne représente plus que 13 %, contre 25 % en Allemagne, 16 % en Espagne et 14 % en Grèce !

Anne Debray

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle