International

Les Français rêvent d'exploitations agricoles petites, indépendantes et robotisées

Franck Stassi , , , ,

Publié le , mis à jour le 29/06/2020 À 14H47

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Analyse Les 127 propositions issues du débat public sur l’avenir de la Politique agricole commune montrent l'aspiration des Français à retrouver des exploitations agricoles de taille restreinte, indépendantes des grandes coopératives, respectant le bien-être animal, mais massivement robotisées. Des pistes pas toujours compétitives, ni même compatibles entre elles.

Les Français rêvent d'exploitations agricoles petites, indépendantes et robotisées
Les Français aspirent à un élevage bio, local, paysan... mais moderne.
© Photo by Angelina Litvin on Unsplash

Les éleveurs français devront-ils se résoudre à ne plus produire de foie gras ? L’interdiction du gavage figure parmi les 127 propositions issues de la plateforme participative du débat public sur l’avenir de la Politique agricole commune (PAC), lancé en février dernier par la Commission nationale du débat public.

En résulte une longue liste, qui traduit une vision résolument traditionnelle de l’agriculture : "arrêter toute subvention aux acteurs développant un modèle trop productiviste" dans la filière bois; utiliser les zones de non-traitement (ZNT) pour faire pousser des arbres "destinés à faire des granulés pour les chaudières" ou en tant que cheminement piéton alors qu’elles sont privées; taxer les fruits et légumes produits hors saison "qui consomment beaucoup d’énergie et n’ont aucun intérêt nutritionnel"; démanteler les plus grosses coopératives agricoles pour favoriser l’émergence de plus petites structures "gérées par les éleveurs eux-mêmes", quand bien même ils sont adhérents des structures existantes… La PAC elle-même n’occupe qu’une petite part de ces suggestions, même si certaines ne sont pas dénuées d’intérêt.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte