"Les Français n’ont pas su définir une norme de recharge universelle pour les véhicules électriques", selon Gil Souviron

Gil Souviron dirige IES Synergy, une société montpelliéraine spécialisée dans les systèmes de recharge pour véhicules électriques. Pour ce président de PME, le marché du véhicule électrique est aujourd’hui prêt à décoller.

Partager

L’Usine Nouvelle - Comment expliquez-vous le revirement de Carlos Ghosn, fervent défenseur du véhicule zéro émission, sur les objectifs de ventes de Renault électriques cette semaine ?

Gil Souviron - Renault est un acteur de référence sur le secteur du véhicule électrique, un des pionniers. De mon point de vue, ce revirement peut en partie s’expliquer par les freins du système de charge de la Zoe. Celle-ci doit forcément être rechargée par un boîtier mural qui ne répond pas à la norme universelle de recharge Combo, contrairement aux BMW i3, Chevrolet Spark ou Volkswagen e-up. C’est certainement un frein pour la commercialisation de la Zoé.

En dehors du problème de la Renault Zoé, le marché du véhicule électrique ne décolle pas.

Le marché ne pouvait pas décoller avant 2013. Plusieurs freins ont été levés. Tout d’abord, les véhicules sont arrivés sur le marché, la Zoé au printemps, les BMW i3, Volkswagen e-up et e-Golf cet automne. Un second frein a été levé avec la définition d’une norme universelle de recharge baptisée Combo. Les cinq grands constructeurs allemands de véhicules électriques se sont entendus pour définir une norme universelle de recharge et ont fait du lobbying pour l’imposer en Europe. Les trois grands constructeurs américains les ont rejoint sur cette même norme. La norme Combo a donc été imposée en février par une directive européenne.

Quel rôle ont joué les Français dans ce travail de normalisation ?

La France a mis en place une commission avec les constructeurs, Renault, PSA, mais également EDF, les électriciens comme Schneider pour définir une norme. Le travail de cette commission n’a pas abouti du fait de divergences.

La France est-elle en retard dans le développement des infrastructures de charge ?

Sans norme définie, la France était effectivement en retard et ne répondait pas aux attentes des élus. Avec la définition d’une norme européenne, il y a désormais un cadre. Les véhicules électriques français ne sont cependant pas compatibles avec cette norme. C’est pourquoi nous avons décidé de commercialiser une borne IES qui offre à la fois le standard Combo et la norme de recharge de Renault. Actuellement tout le nord de l’Europe (Norvège, Danemark) et l’Allemagne sont les plus dynamiques du continent en terme d’installation de bornes.

Propos recueillis par Pauline Ducamp

0 Commentaire

"Les Français n’ont pas su définir une norme de recharge universelle pour les véhicules électriques", selon Gil Souviron

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS