Les Français dans le top 5 des plus gros deals en défense et aéronautique en 2017

Avec l'acquisition de Zodiac Aerospace par Safran et celle de Gemalto par Thales, les Français prennent la deuxième place derrière les Américains (en valeur cumulée) dans les fusions et acquisitions annoncées en 2017 par l'industrie de l’aéronautique et de la défense, selon le cabinet PwC.

Partager
Les Français dans le top 5 des plus gros deals en défense et aéronautique en 2017
Les Français prennent la deuxième place derrière l’Amérique du Nord dans les fusions et acquisitions annoncées en 2017 par l'industrie de l’aéronautique et de la défense

Avec 72 milliards de dollars (59 milliards d'euros) d’opérations enregistrées, 2017 a été une année record pour les fusions et acquisitions dans l'industrie mondiale de l’aéronautique et de la défense, en progression de 79% selon un rapport du cabinet PwC publié le 5 avril. Le même nombre de transactions – 454 - a été signé qu’en 2016, mais 2017 a été l’année des méga-deals, avec neuf opérations dépassant le milliard de dollars, dont quatre les 5 milliards de dollars.

En tête, figure le rachat par United Technologies de Rockwell Collins pour 30 milliards de dollars. Seconde plus importante transaction de l’histoire du secteur, elle consacre la position dominante de l'Amérique du Nord où se concentre un tiers des deals.

13 milliards de dollars de transactions réalisées sous pavillon français

Mais, alors qu’elle était absente depuis 2011 du classement des plus importantes opérations, "la France revient en force et s’impose à la 3ème et la 4ème position du classement des cinq méga-deals de l’année", avec l'acquisition de Zodiac Aerospace par Safran pour 7,25 milliard d’euros en janvier 2017, puis l'annonce en décembre du rachat de Gemalto par Thales (qui a tout récemment lancé l’OPA pour la réaliser) pour 4,8 milliards d’euros. "Le montant cumulé des transactions réalisées sous pavillon français atteint les 13 milliards de dollars" (10,6 milliards d'euros), souligne cette étude.

Ces méga-deals illustrent bien les mutations actuelles du secteur. L’aéronautique civile draine toujours la majorité des transactions (en valeur), ses acteurs misant sur la recherche d’une masse critique plus importante et la préservation de leurs marges. "Dans un marché en forte croissance, ces acquisitions permettent de rationaliser les outils industriels par le partage de bonnes pratiques, de rechercher des complémentarités contre-cycliques (ex : aftermarket), ou de développer des solutions innovantes par l’intégration de sous-systèmes", estime Benoît Romac, l’associé responsable du secteur Aéronautique, Défense & Sécurité chez PwC.

Le grand retour des industriels de la défense

Les industriels de la défense, de leur côté, signent leur retour dans ces transactions, "notamment en raison de tensions géopolitiques plus prégnantes et de la nécessité pour tous les acteurs, civils et militaires, d’accélérer leur transformation digitale et technologique, explique Nicolas Veillepeau, associé en charge des transactions du secteur A&D. Ces tendances se traduisent par des acquisitions dans les domaines de l'intelligence artificielle, de la robotique ou de la cybersécurité." Une tendance de fond qui, à ses yeux, devrait se poursuivra en 2018.

Les 5 méga-deals en 2017 dans l’aéronautique et la défense

Source: PwC, Thomson Reuters and other publicly available sources
¹ In Million USD

0 Commentaire

Les Français dans le top 5 des plus gros deals en défense et aéronautique en 2017

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS