Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Les Français continuent d'aimer la bagnole...

, , ,

Publié le

Les Français continuent d'aimer la bagnole...
Pascal Gateaud

« Les Français aiment la bagnole », avait raillé l’ancien président de la République, Georges Pompidou. Pollution, embouteillages, coûts élevés… Près de cinquante ans plus tard, rien n’y fait, les Français, faute de solutions alternatives satisfaisantes, continuent d’acheter des voitures. Pour le plus grand profit des deux constructeurs hexagonaux. L’an passé, alors que l’on enregistrait une hausse de 4,7 % des immatriculations de véhicules particuliers neufs (2,1 millions au total), les dix modèles les plus vendus étaient tous fournis par Renault, et sa filiale Dacia, et le groupe PSA, avec ses deux marques Peugeot et Citroën. Un dynamisme et une réussite qui doivent beaucoup aux efforts déployés par les deux groupes pour renouveler leurs gammes et coller aux attentes du marché (SUV, véhicules économes). Faut-il rappeler ici comment Renault, après s’être distingué dans les années 1980 et 1990 avec des modèles « disruptifs » comme l’Espace et la Twingo, était menacé d’une sortie de route avec des modèles passe-partout indignes de son long passé d’innovateur ? Peugeot a le plus bénéficié de cette embellie. Là encore, rien de surprenant, son offre de SUV rencontre un succès qui ne se dément pas. Ce qui est de bon augure pour le plan de charge des usines françaises du groupe. Cela est… un peu moins vrai pour Renault dont les « petits » modèles sont assemblés dans ses usines européennes. Le constructeur au losange, qui peut compter sur les synergies de son alliance avec Nissan, continue de parier sur le véhicule électrique. Surtout, PSA et Renault ont su faire face au désamour des Français pour le diesel, sa part passant pour la première fois depuis 2000 sous la barre des 50 % des nouvelles voitures immatriculées. Assurément le signe d’une bonne santé, d’une certaine résilience comme on dit aujourd’hui… 

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus