Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Les Français aspirent à une PAC qui aide davantage les agriculteurs

Franck Stassi , ,

Publié le

Alors que les Européens jugent bénéfique l’apport de la politique agricole commune, les Français estiment qu’elle bénéficie en réalité trop peu aux agriculteurs, souligne la dernière édition de l’Eurobaromètre.

A l’instar de leurs concitoyens européens, les Français ont une image positive de la Politique agricole commune, mais expriment des réserves quant à l’efficacité du soutien financier apporté aux agriculteurs, relate la dernière édition de l’Eurobaromètre. Ce sondage*, réalisé à l’initiative de la Commission européenne au sein des 28 Etats membres, met en exergue la préoccupation croissante des Européens à l’égard de l’agriculture et des zones rurales, mais également le sentiment d'un hiatus entre la promesse d’aide aux revenus et la réalité de celle-ci.

Ainsi, 88% des Européens estiment que la priorité que s’est fixée la Politique agricole commune d’investir dans les zones rurales pour stimuler la croissance économique et la création d’emplois est importante, tout comme 86% des Français. "Je salue l'importance croissante que les citoyens accordent à l'agriculture et aux territoires ruraux et le fait que 70% des Européens considèrent que l'Union européenne remplisse son rôle pour assurer l'approvisionnement alimentaire du continent", a indiqué le Commissaire européen à l’Agriculture, Phil Hogan.

La cause des agriculteurs en première ligne

Ces bonnes intentions se heurtent toutefois à la réalité perçue par la population, souligne l’Eurobaromètre. Seuls 45% des Français sont d’accord avec l’idée selon laquelle la Politique agricole commune contribue à stimuler les investissements et la croissance, et à accroître le nombre d’emplois dans le secteur agricole ou agroalimentaire. Ce chiffre grimpe à 65% pour l’ensemble des Européens. Dans le même ordre d’idées, 42% des Français estiment "trop faible" le soutien financier accordé aux agriculteurs pour les aider à stabiliser leurs revenus, contre 29% du total des Européens. Cette aide représente près de 40% du budget total de l’Union européenne.

Ces préoccupations économiques n’éclipsent toutefois pas la cause environnementale, notamment en France. 87% des Européens et 88% des Français se déclarent favorables à la poursuite de l’octroi de subventions "bénéfiques au climat et à l’environnement". 87% des Européens et 90% des Français estiment par ailleurs qu’il est justifié de conditionner les paiements de subventions au respect des normes en matière d’environnement.

*Enquête réalisée entre le 17 et le 26 octobre 2015 auprès de 27 822 personnes, en face-à-face, dont 1028 personnes en France.

Franck Stassi

Réagir à cet article

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus