Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Les Forges de Niaux préparent leur relocalisation à Pamiers

, ,

Publié le

Les Forges de Niaux, dont le projet de construction d'un second site de production à Tarascon-sur-Ariège (Ariège) a été plusieurs fois retardé, puis gelé, vont finalement déménager à Pamiers, toujours en Ariège. 13 millions d'euros d'investissements sont prévus.

Les Forges de Niaux préparent leur relocalisation à Pamiers
La production de disques en acier aux Forges de Niaux
© Les Forges de Niaux

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Spécialisées dans la production de disques en acier pour le machinisme agricole (pièces d’usure pour le travail du sol), les Forges de Niaux devraient finalement quitter leur site historique de Niaux (Ariège), pour s'implanter sur un nouveau site, à Pamiers, toujours dans le département de l'Ariège. La nouvelle usine devrait être mise en service à la fin de l'année 2020. 13 millions d'euros seront investis dans la construction d'un ensemble industriel de quelque 8 000 m² sur un terrain de quatre hectares, retenu en fin d'année 2017, sur la zone d'activités de Gabrielat. Le projet prévoit une relocalisation complète pour les 120 salariés de l'usine de Niaux. L'information a été confirmée en ce début d'année par les élus de la communauté de communes Portes d'Ariège-Pyrénées, à Pamiers.

C'est la fin de plusieurs années d'hésitation, de report et finalement de gel d'un premier projet d'extension, annoncé dès 2012 et qui prévoyait initialement le maintien du site actuel de Niaux et la construction d'un second établissement à Tarascon-sur-Ariège (Ariège). Freiné dans son projet par des procédures administratives, l'industriel a finalement changé d'option, pour faire le choix d'une reconstruction complète de son usine sur la commune de Pamiers, avec à terme une fermeture du site historique de Niaux, particulièrement enclavé dans la vallée du Vicdessos, qui devrait intervenir dans le courant de 2021.

Les Forges de Niaux, dont les disques en acier s'exportent dans le monde entier, ont réalisé un chiffre d'affaires de 20 millions d'euros en 2016.

Marina Angel

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle