Les fonds spéculatifs se plaignent d'être pris pour cible

par Huw Jones
Partager
Les fonds spéculatifs se plaignent d'être pris pour cible
La frénésie d'achats d'investisseurs individuels observée à Wall Street a créé des distorsions sur les marchés, a déclaré lundi la principale fédération internationale de gestionnaires de fonds dits "alternatifs", qui se dit préoccupée par les soutiens politiques dont bénéficie ce mouvement. /Photo prise le 29 janvier 2021/REUTERS/Carlo Allegri

LONDRES (Reuters) - La frénésie d'achats d'investisseurs individuels observée à Wall Street a créé des distorsions sur les marchés, a déclaré lundi la principale fédération internationale de gestionnaires de fonds dits "alternatifs", qui se dit préoccupée par les soutiens politiques dont bénéficie ce mouvement.

Des milliers d'investisseurs individuels coordonnées par le biais de forums de discussion en ligne ont fait s'envoler la semaine dernière les cours de sociétés en difficulté comme GameStop prises pour cible par des "hedge funds" spécialisés dans la vente à découvert. Lundi, le cours de l'argent, leur nouveau centre d'intérêt, a gagné jusqu'à plus de 10%.

"Ce qui est dangereux, dans cette frénésie de transactions, c'est le fait que des investisseurs individuels fassent monter les cours tellement au-dessus d'une valorisation saine et que bon nombre d'entre eux vont subir des pertes", déclare le président de l'AIMA (Alternative Investment Management Association), Jack Inglis, dans une lettre à ses membres, qui rassemblent quelque 2.000 milliards de dollars d'actifs sous gestion.

"Le rôle de certains parlementaires censément responsables qui ont applaudi de loin ces événements dans une réaction réflexe anti-vente à découvert, est préoccupant, c'est le moins que l'on puisse dire", ajoute-t-il.

La représentante américaine Alexandria Ocasio-Cortez, une élue de l'aile gauche du Parti démocrate, a salué la semaine dernière les "gens ordinaires" qui sont parvenus selon elle à déclencher une crise existentielle dans le secteur des "hedge funds".

Jack Inglis rappelle dans sa lettre que les critiques visant les fonds spéculatifs ne sont pas nouvelles et que la vente à découvert est étroitement réglementée. Il assure que l'AIMA coopérera avec les enquêtes des autorités de marché.

Il juge aussi que "ce à quoi nous avons assisté depuis une semaine est un jeu qui a conduit à une distorsion grossière du fonctionnement efficace du marché comme de la fixation sincère des prix", poursuit-il.

(Huw Jones, version française Marc Angrand)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS