Les financiers allemands gardent le moral face à la crise

Partager

L'économie allemande a beau s'enfoncer dans une récession à -3,8% au premier trimestre, le moral des financiers outre-Rhin ne décroche pas. Depuis sept mois, l'indice de l'institut ZEW, qui mesure les attentes des investisseurs et des analystes pour l'activité en Allemagne, ne cesse d'augmenter. Mais il s'est particulièrement rehaussé en mai, de 18,1 points à 31,1 points, selon des chiffres publiés mardi 19 mai. "Ce nouveau rebond confirme l'amélioration du climat des affaires, écrit Catherine Stephan de BNP-Paribas, dans une note de conjoncture. Le ralentissement du rythme de contraction de l'activité et l'évolution positive des marchés boursiers observés durant ces dernières semaines ont en effet contribué" à ce regain d'optimise, relève l'économiste. En avril, il était redevenu positif pour la première fois depuis juillet 2007.

Le pire est à venir dans l'emploi

Par ailleurs, les milieux financiers s'attendent à une amélioration de l'économie allemande dans les six mois à venir. "En ce qui concerne l'évolution pure et simple de la conjoncture, les signes indiquant que le pire est passé semblent en effet se multiplier", a souligné le président de l'institut de Mannheim, Wolfgang Franz. Mais en ce qui concerne l'évolution du marché du travail, le pire reste à venir", a-t-il prévenu. Alors que l'emploi outre-Rhin avait plutôt bien résisté aux turbulences au cours au premier semestre 2008, il a rejoint la tendance haussière du reste de la zone euro dès novembre 2008. Dès lors, le nombre de demandeurs d'emplois n'a cessé d'augmenter, passant de 7,1% à 7,6% en mars dernier, selon les données corrigées des variations saisonnières publiés par Eurostat, l'organisme européen de statistiques. Même si le PIB devrait "progressivement se stabiliser au cours des prochains trimestres", selon Catherine Stephan, le gouvernement s'attend désormais à une contraction de près de 6% pour l'ensemble de l'année, avec les inévitables répercussions sur l'emploi.

Carmela Riposa

A lire aussi :
Allemagne : repli moins marqué de la production industrielle en février, 09/04/2009
L'Allemagne s'enlise dans la récession, 23/03/2009
Allemagne : nouveau recul du climat des affaires en mars 25/03/2009
L'industrie allemande asphyxiée par la chute de la demande, 12/03/2009

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS