Les filiales allemandes de Recylex en redressement judiciaire

Le sous-groupe allemand de Recylex a annoncé le 14 mai avoir déposé le bilan et demandé l’ouverture d’une procédure de sauvegarde pour ses différentes entités, après avoir suspendu la cotation du groupe. Les sociétés françaises de Recylex ne sont pour l'instant pas concernées par cette procédure, mais les défis restent importants.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les filiales allemandes de Recylex en redressement judiciaire
Recylex a ouvert une procédure collective de sauvegarde de ses filiales allemandes, sans grand espoir sur le recyclage du zinc mais en espérant préserver le recyclage du plomb.

Le groupe Recylex, spécialiste du recyclage du plomb et du zinc qui se bat pour sa survie depuis des années, pourrait être l’une des premières victimes industrielles du SARS-CoV-2. La chute des cours du zinc a douché les espoirs de redressement de Harz-Metall GmbH, provoquant une réaction en chaîne dans le sous-groupe allemand de Recylex.

Après avoir suspendu la cotation du groupe sur Euronext Paris, Recylex a indiqué le 14 mai que ses filiales allemandes Weser-Metall GmbH (fonderie de plomb), Harz-Metall GmbH (recyclage de batteries au plomb et production d'oxydes de zinc secondaires Waelz), Norzinco GmbH (oxydes et poussières de zinc recyclé) et PPM Pure Metals GmbH (métaux spéciaux) avaient chacune déposé une demande d’ouverture d’une procédure dite de "bouclier de protection". Intervenant juste après le dépôt de bilan mais avant la cessation des paiements, cette première étape du droit allemand gèle les poursuites des créanciers de l’entreprise, qui doit présenter un plan de redressement crédible et voit sa gestion confiée à un administrateur.

Les autres entités allemandes du groupe, Recylex GmbH, C2P Germany GmbH (recyclage de plastique) et Recylex Grundstücksverwaltungsgesellschaft mbH (gestion des actifs immobiliers), ont déposé une demande de "gestion directe", dans laquelle le dirigeant conserve la gestion de l’entreprise tout en bénéficiant de certains pouvoirs de l’administrateur judiciaire.

Effondrement des cours du zinc

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement