Les fabricants de sodas vont diminuer de 5% la teneur en sucre de leurs boissons

Les grandes marques de boissons sans alcool s’engagent à réduire de 5 %, en 2015, la teneur en sucre de leurs sodas, à destination des consommateurs français. Un accord a été signé le 9 octobre au ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire.

Partager
Les fabricants de sodas vont diminuer de 5% la teneur en sucre de leurs boissons

C’est un pas significatif dans la politique de lutte contre l’obésité chère au gouvernement.

Dans le cadre du Programme national pour l’alimentation (PNA), les principaux fabricants de boissons rafraichissantes sans alcool (BRSA) se sont engagés le 9 octobre à réduire de 5 % la teneur en sucre de leurs produits en 2015, par rapport à 2010, et à limiter la publicité à la télévision destinée aux enfants. Un accord symbolique, plus qu’une réelle contrainte envers les fabricants.

Les boissons rafraîchissantes représentent 6 à 11% des apports en sucres

L’accord a été signé au ministère de l'Agriculture et de l’Agroalimentaire entre le ministre Stéphane Le Foll et Vincent Delozière, président du Syndicat national des boissons rafraichissantes (SNBR), qui représente 80% des fabricants du secteur (Refresco Gerber France, Orangina Schweppes France, Coca Cola Entreprise, Coco Cola France et Pepsico France).

"L’engagement du secteur traduit sa volonté de participer à l’amélioration de l’offre alimentaire proposée aux consommateurs, sachant que les boissons rafraîchissantes contribuent à hauteur de 6% à 11% aux apports en sucres des Français", s’est félicité le ministère de l’Agriculture dans un communiqué. Les boissons fabriquées sous marque distributeur ne sont cependant pas concernées.

Réduction de la publicité et des consommations d’eau

Cet engagement doit se traduire à la fois par la baisse de la teneur en sucres des boissons, avec ou sans édulcorants de substitution, "par la mise sur le marché de produits moins sucrés et par l'encouragement de la consommation de boissons sans sucres ajoutés", détaille le ministre.

Le secteur s'engage également à ne plus faire de publicité à la télévision et sur internet pour les boissons sucrées dans les "émissions où l'audience est constituée à plus de 35% d'enfants de moins de 12 ans".

Par ailleurs, les entreprises signataires s'engagent au nom de l'environnement, entre 2010 et 2020, à réduire d'au moins 15% la consommation d'eau nécessaire à la production d'un litre de boisson (soit une économie d'environ 600 millions de litres d'eau chaque année), à porter la quantité moyenne de plastique (PET) recyclé dans les emballages à 25% pour les boissons rafraichissantes sans alcool, et à afficher des consignes de tri complémentaires.

Adrien Cahuzac

0 Commentaire

Les fabricants de sodas vont diminuer de 5% la teneur en sucre de leurs boissons

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS