L'Usine Agro

Les fabricants de compotes et de confitures s'inquiètent des maigres récoltes de fruits

Franck Stassi ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

La production de pommes, de fraises, d’abricots et d’ananas devrait chuter cette année. De quoi provoquer l’inquiétude des transformateurs de fruits.

Les fabricants de compotes s'inquiètent des maigres récoltes de fruits
La pomme Golden est la favorite des industriels de la compote.
© Pixabay

La chute annoncée de la production française de pommes Golden (-26 % entre les récoltes 2019 et 2020, à 350 000 tonnes) ne fait pas les affaires des producteurs de compotes. Il s’agit de leur variété favorite… tout comme celle des consommateurs, qui plébiscitent ce fruit. 50 % du marché se compose de compotes 100 % pommes, le solde étant représenté par des compotes dont les recettes sont à hauteur de 80 % de pommes en mélanges.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte