Les exportations françaises de blé plombées

Le pire rendement à l'hectare en 33 ans. Les pluies ont fait des dégâts chez les céréaliers français. Selon le cabinet d'analyse des marchés agricoles Agritel, la France perdra en 2016 sa place de numéro 1 européen à l'export en blé tendre vers les pays tiers, au profit de l'Allemagne. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les exportations françaises de blé plombées

Les céréaliers français font grise mine. Avec des conditions météorologiques défavorables, les récoltes de blé sont annoncées comme exceptionnellement mauvaises cette année. Selon Agritel, société spécialisée dans l'analyse des marchés agricoles, la récolte de blé tendre française devrait atteindre un peu plus de 28 millions de tonnes cette année, avec un rendement moyen national de 5,48 tonnes par hectare, au plus bas depuis 33 ans.


Evolution des rendements de blé tendre en France (en tonnes par hectare) depuis 1980. Source : Agritel

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Conséquence directe de cette chute de production, la baisse des exportations. Le cabinet de conseil estime que la France disposera de 5,1 millions de tonnes à l’exportation hors UE soit une baisse de 60 % par rapport à 2015. Cela représente une perte de 2 milliards d’euros de l’excédent commercial seulement pour le blé.


Production et exportation de blé meunier. Source : Agritel

Perte de leadership

"La France va perdre son leadership européen en exportation hors Union européenne en blé tendre en 2016, explique dans un communiqué Michel Portier, directeur général d’Agritel. L’Allemagne va devenir 1er exportateur européen vers les pays tiers."

A LIRE AUSSI

Selon Agritel, les exportations intra-communautaires à destination de l’alimentation animale devraient se maintenir. Ce ne sera pas le cas des exportations de blé meunier vers les pays tiers. "Nous évoluons dans un environnement concurrentiel accru : la production mondiale est en hausse de 23 millions de tonnes par rapport à la moyenne quinquennale et le faible coût du transport maritime a redessiné la carte des échanges. Les exportations françaises vers le Maghreb, notre destination privilégiée, ne sont plus seulement en concurrence avec la mer Noire et la Russie mais également le Canada et les Etats-Unis, qui ont réalisé une année excellente", précise Michel Portier.

Partager

NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS