Les exportations aéronautiques et automobiles du Maroc en nette hausse sur 9 mois

L’équilibre global du commerce extérieur marocain est resté globalement inchangé et extrêmement dégradé sur trois trimestres, mais les exportations aéronautiques et automobiles flambent… tout comme les importations de composants.

Partager
Les exportations aéronautiques et automobiles du Maroc en nette hausse sur 9 mois
Renault booste les exportations marocaines

Les exportations aéronautiques et automobiles du Maroc ont fortement progressé sur les neuf premiers mois de l’année.

Celles-ci ont bondi, respectivement, de 19,2% et 17,5%. En matière automobile, on relève notamment un dynamique boom de +58,3% pour les seules exportations de véhicules qui totalisent 8 milliards de dirhams (710 millions d'euros).
Ces chiffres ressortent des données préliminaires sur les échanges extérieurs du Maroc publiées par l’Office des changes, la semaine dernière (voir document complet à la fin de cet article).
C’est là une conséquence directe et visible de l’implantation au Maroc de grands industriels internationaux comme Safran dans l'aéronautique ou Renault dans l'automobile. Ainsi, la nouvelle plate-forme Renault de Tanger-Melloussa ouverte en février 2012 a exporté son 100 000ème véhicule début septembre.
Un bon point donc pour les "Métiers mondiaux du Maroc" poussés dans le cadre de la stratégie "Emergence industrielle" des pouvoirs publics depuis 2009.
A terme renault estime ainsi que sa plate-forme de Melloussa pourrait contribuer à 10% des exportations totales du Maroc.

Revers de la médaille, les importations de composants et machines s’inscrivent elles aussi fortement en hausse sur les trois premiers trimestres. par exemple +43% à 3 milliards de dirhams pour les moteurs à piston (Renault ne fabrique pas de moteurs au Maroc).
Dans leur ensemble, sur ces neuf premiers mois de l’année, les échanges extérieurs ont été marqués par une relative stabilité (tableau ci-contre).
Les hausses sus-citées sont en effet annulées par le net recul des exportations de phosphates qui ont plongé en valeur de 21,2 % à 29,4 milliards de dirhams (2.61 milliards d'euros) , sous un double effet dépressif volume et prix.
Au niveau global, on relève un très léger recul, tant des importations que des exportations en valeur. Le taux de couverture des importations par les ventes à l'étranger reste quasiment inchangé à 48,1%, un ratio toujours très dégradé.
Le déficit commercial global ressort donc sur 9 mois à 147,1 milliards de dirhams (13 milliards d'euros), un "trou" conséquent puisqu'il représente autour de 20% du PIB! Le signe d'un net manque de compétitivité extérieure de l'économie du Maroc
Mais, en matière de balance des paiements, il y a certaines bonnes nouvelles pour le royaume. Ainsi, les chiffres de l'Office des changes montrent que les investissements directs étrangers se sont bien tenus sur la période.
Même si pour une bonne part ils sont liés à des investissements de portefeuille et non "greenfield", leur flux net progresse de 23% sur ces trois premiers trimestres à 22,3 milliards de dirhams soit 1,98 milliard d'euros.
Enfin, les revenus touristiques (+1,7% en net), tout comme ceux des transferts des MRE, les Marocains résidents de l'étranger (+0.9%) sont restés quasi stables sur la période. A un bon niveau.
Pierre-Olivier Rouaud

Bilan du commerce extérieur du maroc sur neuf mois 2013 (document Office des changes du Maroc)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

Nouveau

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Prestations de gardiennage télésurveillance, sûreté, sécurité incendie et filtrage des juridictions judiciaires du ressort

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS