Les exportateurs allemands résistent à l'euro

Partager

Les exportations allemandes, élément déterminant de la croissance germanique et unique moteur de la reprise économique actuellement à l'œuvre dans le pays, auront finalement plutôt bien résisté à l'appréciation de l'euro en 2003. L'excédent commercial ressort à 129,7 milliards d'euros, soit une baisse de seulement 2,3 %. Mieux, en volume, les exportations enregistrent un record historique, à 661,6 milliards d'euros.
Ces bons chiffres n'empêchent toutefois pas les exportateurs outre-Rhin de s'inquiéter du taux de change. Leurs ventes vers les Etats-Unis ont chuté de plus de 10 % sur les onze premiers mois de 2003. «Compte tenu du net redémarrage de la conjoncture aux Etats-Unis, nous nous attendions à une bien meilleure évolution », a fait savoir Anton F. Boerner, à la tête de BGA, la fédération des exportateurs allemands.

0 Commentaire

Les exportateurs allemands résistent à l'euro

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS