Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Les experts de l'usine] Transformation digitale : le grand défi reste d’embarquer tous les collaborateurs

Christophe Bys , , , ,

Publié le

Tribune La transformation numérique n'est pas une affaire de technologie, contrairement à ce que trop de personnes croient encore. L'enjeu est d'abord culturel et doit s'appuyer sur une mobilisation générale des salariés. Comme le rappelle Jérôme Delaveau, le directeur associé de Reloaded, il faut passer de l'ère du powerpoint à celle du prototype. Soit une transformation bien plus profonde que d'apprendre à utiliser une tablette ou deux apps et un webinar.   

[Les experts de l'usine] Transformation digitale : le grand défi reste d’embarquer tous les collaborateurs

D’après une étude récente d’Accenture, près d’une entreprise sur deux montre des signes de vulnérabilité vis-à-vis d'une disruption à venir. Mais rassurons-nous (ou pas...), les dirigeants des grandes entreprises l’affirment, la transformation digitale est déjà bien engagée chez eux : learning expedition, digiday, hackathon, CDO, présence au CES ou à Vivatech... #ohwait. Aujourd’hui, tout le monde innove en faisant la même chose ! Ne serait-on pas en train de nous mettre au menu une transformation Canada Dry, avec l’apparence d’une transformation qui n’en a pas toutes les qualités ?

 

ENGAGER UNE PROFONDE TRANSFORMATION : UN ENJEU CULTUREL

Dans l'expression "transformation digitale", le mot le plus important est "transformation ". Les ruptures technologiques sont l’une des mutations principales impliquant la transformation des entreprises. Le numérique est certes un levier majeur de transformation, mais pas une transformation en soi. L’enjeu, ce n’est pas de faire du digital, mais de repenser son business à l’ère du digital. La nécessité d’un profond changement est bel et bien le défi majeur qu'induit monde numérique.

La révolution digitale est une révolution culturelle qui a changé la façon dont on vit, dont on s’informe, dont on consomme, dont on interagit. Transformer son entreprise pour s’adapter à un nouveau contexte numérique n’est pas simplement savoir utiliser les dernières tablettes ou applis, mais adopter un état d’esprit et une culture digitale.

Parmi les fondamentaux dans l’évolution des cultures qu’impose le digital, il y a la culture du FAIRE. Il faut prendre le parti de la transformation et de l’innovation par l’exécution. Adopter une culture digitale pour se transformer, c’est désormais faire des prototypes plutôt que des powerpoint.

 

Un enjeu de culture et un enjeu humain

Quand 45% des dirigeants français témoignent d’une forte culture digitale au sein de leur entreprise, seuls 3% des salariés en conviennent. Un tel écart de point de vue est inquiétant, tant sur les causes que les conséquences que ce décalage implique. Et l’étude de Capgemini le confirme, l’humain est un facteur clé trop souvent oublié dans les projets de transformation digitale.

Aussi, il est primordial que l’entreprise implique et accompagne ses collaborateurs afin qu’ils puissent être acteurs de la transformation digitale de la structure dans laquelle ils évoluent. Le défi le plus important pour transformer son entreprise est de parvenir à entraîner l’ensemble des collaborateurs dans le changement.

Par ailleurs, c’est un fait, la technologie évolue plus rapidement que nous. La réponse de la transformation numérique des entreprises réside donc dans l’accès des employés à de nouvelles compétences pour s’adapter à une activité qui change. Évaluer et cartographier la maturité numérique de ses collaborateurs, identifier les talents internes sur lesquels s’appuyer, acculturer les collaborateurs, c’est consolider l’avenir de nos entreprises. Saluons en ce sens, l’initiative du Ministère de l’Education nationale avec le déploiement de Pix, dont l’objectif est d’accompagner l’élévation du niveau général de connaissances et de compétences numériques.
La transformation digitale est totale lorsque la vision et l'impulsion des dirigeants rencontrent la capacité des collaborateurs à imaginer de nouvelles expériences.

 

Les RH, chefs d’orchestre de la transformation

L’individu est un actif stratégique ; les compétences, un enjeu fondamental pour s’adapter à un monde numérique et les Ressources Humaines, au cœur de la transformation des organisations. Réussir sa transformation digitale, c’est intégrer et reconnecter formation & transformation. Mais pour accompagner la réinvention du business de leur entreprise, les RH doivent elles-mêmes être proactives sur la transformation de leur métier. Ce qui signifie être exemplaires et leaders dans l’expérimentation, dans la volonté de changement, et dans la foi que celui-ci doit engager tous les collaborateurs. Car une transformation réussie, comme au rugby, c’est d’abord une expérience de foi collective.

 

Jérôme Delaveau, Directeur Associé de Reloaded

Les avis d'experts sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs et n'engagent en rien la rédaction de L'Usine Nouvelle.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

03/09/2018 - 09h45 -

Je trouve cet article très creux . Il n'apporte strictement rien de concret. Comme d'ailleurs l'ensemble des discours sur la digitalisation. . . . . .
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle