Economie

[Les experts de l'usine] Le ‘Citizen Data Scientist’, champion de la donnée en ETI

, ,

Publié le

C'est devenu une banalité : les datas sont l'or noir de la révolution industrielle en cours. Encore faut-il savoir les exploiter. Pas de panique si vous n'avez pas les moyens de vous offrir un expert surdiplômé. Certains de vos salariés ont peut-être certaines compétences clés à valoriser. C'est du moins l'analyse de Sabine Hagège, director, HCM product strategy EMEA chez Workday.

[Les experts de l'usine] Le ‘Citizen Data Scientist’, champion de la donnée en ETI
Toutes ces données et personne pour les valoriser...
© Patrick Hoesly - Flickr - C.C.

Les données prennent une place de plus en plus prépondérante dans notre quotidien. Il nous est devenu fréquent voire naturel de comparer un ensemble de critères pour orienter nos choix. Cette capacité à manier et à corréler les données, peut-elle se transposer dans le monde de l’entreprise et devenir une compétence prisée ?

Pour les entreprises, être en mesure de tirer parti des données est devenu un enjeu majeur. Les organisations qui ne savent pas utiliser les données pour bâtir leur stratégie sont promises à un avenir morose. Le poste de scientifique des données n’a d’ailleurs jamais autant eu la cote. Les entreprises s’arrachent ces experts capables de manipuler quantité de données pour en dégager des tendances. Rares sont les ETI qui ont les moyens de s’offrir les services de ces profils recherchés dont le salaire atteint des niveaux élevés. La plupart d’entre elles semblent donc condamnées à perdre en compétitivité.

Ce serait oublier le rôle que peuvent jouer les ‘Citizen Data Scientists’. Gartner définit ces derniers comme des personnes "capables d’effectuer des tâches analytiques simples à modérément sophistiquées, qui auraient par le passé nécessité plus d'expertise. Leur rôle est complémentaire à celui des scientifiques des données. Ils n’ont pas de connaissances en programmation mais peuvent construire des modèles d’analyse à l’aide d’outils faciles à appréhender et appliquer des modèles pré-définis" (*).

La technologie au service de la montée en puissance des ‘Citizen Data Scientists’

Toujours selon Gartner, 40% des tâches inhérentes à la science des données seront automatisées à l'horizon de 2030. Grâce à ces technologies, les ‘Citizen Data Scientists’ comblent l’écart entre les solutions d’analyse décisionnelle et une formation pointue en science des données. Les ETI ont des raisons d’être optimistes : elles ont probablement déjà des ‘Citizen Data Scientists’ en herbe dans leurs équipes. Il s’agit à présent de les identifier, d’aiguiser leur intérêt et de cultiver un état d’esprit analytique au sein de l’entreprise.

Un nombre croissant de DRH sont convaincus qu’un changement culturel est nécessaire. La capacité à faire parler les données et à agir en fonction des données interprétées devient une compétence clé. De nouvelles technologies qui s’appuient sur l’intelligence artificielle et le Machine Learning pour faciliter la préparation et l’exploration des données vont faciliter ce changement.

A titre d’exemple, l’analyse augmentée se charge de transformer les données en informations directement exploitables et à valeur ajoutée, et d’automatiser les tâches manuelles telles que le nettoyage des données et la modélisation. Ainsi, ces nouvelles solutions d’analyse augmentée agissent comme un catalyseur qui va permettre l’émergence des ‘Citizen Data Scientists’.

Vers la démocratisation des données dans l’entreprise

Toutefois, même avec des outils d'analyse adaptés, les entreprises ne parviennent pas toujours à exploiter pleinement le potentiel des données. En effet, les ETI rencontrent des difficultés à attirer et retenir les collaborateurs dont la tâche est de préparer, modéliser, explorer et analyser les données, d'interpréter des résultats et d’identifier les actions qui en découlent.

C'est ici que les ‘Citizen Data Scientists’ entrent en jeu. En ayant recours à des outils de Business Intelligence, ils développent une culture de la donnée et comprennent comment la technologie et l’analyse peuvent répondre aux problématiques opérationnelles.

Le ‘Citizen Data Scientist’, champion de la donnée

Les avancées technologiques et l’accès aux données contribuent donc naturellement au développement du ‘Citizen Data Scientist’. Les entreprises ont tout intérêt à encourager ces employés à exporter leurs compétences en matière de données au-delà de leur équipe afin de susciter des vocations et de diffuser cette culture de la donnée dans l’ensemble de l’organisation.

Pour favoriser la cooptation et la formation de ‘Citizen Data Scientists’ en interne, Gartner recommande d’établir une communauté d’excellence afin de mettre en commun ressources et bonnes pratiques. "La clé de ce réseau est la capacité de collaborer et de partager les efforts en cours et à venir" , précise-t-il.

Établir une stratégie pilotée par les données n’est désormais plus réservé aux organisations qui peuvent se permettre d'avoir des experts formés. Les ETI ont à présent la possibilité de renforcer les capacités de leurs équipes en les dotant d’outils modernes et en développant l’état d’esprit analytique de leurs ‘Citizen Data Scientists’

 

Sabine Hagège, Director, HCM Product strategy EMEA chez Workday

 
Les avis d'experts sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs et n'engagent rien la rédaction de L'Usine Nouvelle. 
 
------------------------------------

(*) Gartner, "Maximize the Value of Your Data Science Efforts by Empowering Citizen Data Scientists", juin 2018

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte