Les évacués d'Oroville peuvent rentrer chez eux

Si les habitants doivent rester préparer car "les conditions peuvent changer rapidement", ils peuvent, pour l'instant, regagner leur habitation. Le barrage d'Oroville ne menace plus de céder en déversant ses flots sur les villes en contrebas.

Partager

Les évacués d'Oroville peuvent rentrer chez eux

Alors que le barrage d'Oroville en Californie (Etats-Unis) menaçait de céder ces derniers jours, la situation s'est améliorée. Environ 188 000 personnes vont pouvoir regagner leur habitation. "Tous les résidents déplacés par l'évacuation vont pouvoir rentrer chez eux à partir de 13h locale (21h GMT)", a déclaré la police du comté de Butte, faisant partie des comtés évacués, sur sa page Facebook.

Toutefois, ils doivent "être préparés car les conditions peuvent changer rapidement", précise simplement la police. Le niveau du lac d'Oroville a été très largement réduit ces derniers jours après avoir menacé de déborder. Les autorités ont relâché près de 3 000 m3 d'eau par seconde ces derniers jours. Le climat menaçant, a légèrement changé la donne lorsque des baisses de températures ont été annoncées. Les précipitations, annoncées pour jeudi, devraient comprendre de la neige qui ne se déversera donc pas immédiatement dans le réservoir.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Pourquoi le barrage d'Oroville a-t-il menacé de céder ? En raison de fortes précipitations, le lac d'Oroville atteignait sa pleine capacité ces derniers jours. En voulant activer les déversoirs pour vider le lac, les autorités se sont rendu compte qu'ils étaient tous les deux abimés. Alors qu'une partie du déversoir principale s'est écroulé, le déversoir de secours, qui n'a pas été utilisé depuis sa construction en 1968, a commencé à s'éroder. Tout en continuant à vider le lac, les autorités ont tenté de consolider ces déversoirs à l'aide de blocs de pierre déposés par hélicoptères.

Léna Corot Journaliste à L'Usine Digitale

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS