Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Campus

Les étudiants devront payer 2 400 euros pour la rentrée 2017, selon la Fage

Ambre Vochelet

Publié le

Avec la publication de son indicateur du coût de la rentrée étudiante 2017 la Fage, le syndicat étudiant, tire la sonnette d’alarme.Cette année,c'est une augmentation de 1,86 % qui attend les étudiants, soit un coût de la rentrée de 2 403,64 euros en moyenne.

Les étudiants devront payer 2 400 euros pour la rentrée 2017, selon la Fage
Le coût de la rentrée selon la Fage
© Fage

Apres l’étude du coût de la vie étudiante de l'Unef, c’est au tour de la Fage de publier son indicateur du coût de la rentrée étudiante. Selon le syndicat étudiant, la rentrée 2017 coûtera en moyenne à un étudiant 2 403,64 euros, en hausse de 1,86% par rapport à 2016. Cette augmentation est entre autre due aux prix des loyers, voyages et loisirs. La part alimentaire, vêtements, produits d’hygiène et d’entretien a fait bondir les frais de vie courante notamment à Paris avec 4,40% de hausse. En plus de ces frais quotidiens (alimentation, transports, loyers), la rentrée est aussi synonyme de dépenses supplémentaires pour les étudiants. La Fage constate également des hausses de prix pour les mutuelles étudiantes, le matériel pédagogique, et l'assurance logement. Le phénomène est national.

Explosion des frais des mutuelles

Cheval de bataille de la Fage pour cette rentrée 2017, la santé des étudiants. Selon le syndicat, 1/3 des étudiants ont déjà renoncé aux soins médicaux faute de moyens financiers. La cotisation de sécurité sociale a en effet augmenté de deux euros. Mais c'est surtout le prix des complémentaires santé qui est dénoncé par la Fage. Les mutuelles proposées par les sécurités sociales étudiantes (Smerep ou LMDE), bien placées sur les campus, connaissent cette année une hausse importante de 9,13% en région et 7,53% en Ile de France. D’après la Fage, ces complémentaires "jouent bien souvent sur la méconnaissance des néo-bacheliers d’un système complexe pour leur vendre à leur insu ou par insistance des produits de complémentaire en dehors du régime obligatoire". La Fage rappelle aussi que la complémentaire santé n'est pas obligatoire. Pour réaliser cet indice, la Fage illustre le coût moyen de la rentrée pour un étudiant entrant en première année de licence à l’université, sans double inscription, non boursier et ne vivant plus au domicile familial.

Réagir à cet article

Les thèmes de L'Usine Campus


 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus